Soins de suite et de réadaptation : 50 % des séjours effectués par des patients de plus de 70 ans

Soins de suite et de réadaptation : 50 % des séjours effectués par des patients de plus de 70 ans

21.12.2015
  • Soins de suite et de réadaptation : 50 % des séjours effectués par des patients de plus de 70 ans  - 1

    Soins de suite et de réadaptation : 50 % des séjours effectués par des patients de plus de 70 ans

Les personnes de 70 ans ou plus effectuent la moitié des séjours en soins de suite et de réadaptation (SSR), et parmi elles, 65 % ont de 80 à 89 ans et deux tiers sont des femmes. C’est ce que révèle une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), portant sur 2011 et qui s’appuie sur le programme médicalisé des systèmes d’information (PMSI) pour les SSR.

Près de 535 000 personnes de 70 ans ou plus ont réalisé 700 000 séjours hospitaliers de SSR. Dans la plupart des cas, ces séjours se font dans la continuité de soins entamés en hospitalisation de court séjour, en médecine ou chirurgie.

Pour deux tiers d’entre eux, les séjours se terminent par un retour au domicile, une orientation vers un EHPAD ou une maison de retraite. Une hospitalisation vers un service de médecine ou de chirurgie est organisée dans 13 % des cas, et 5 % des séjours se terminent par un décès.

Quels motifs ?

Plus précisément, l’étude montre que les lésions traumatiques (et autres conséquences de causes externes) sont le principal motif de séjour en SSR (18 %). Ces lésions sont généralement des fractures, dont 58 % de fractures du fémur, des complications de soins chirurgicaux et médicaux (complications de prothèses, d’implants ou de greffes internes chez les femmes), des intoxications ou des brûlures.

98 % de ces séjours se font en hospitalisation complète, avec une majorité de femmes. À noter que les patients pris en charge pour ce genre de fractures sont moyennement dépendants, selon la grille des activités quotidiennes (AVQ).

Le second motif de recours aux SSR concerne les maladies du système ostéoarticulaire, des muscles et du tissu conjonctif. Ces maladies recouvrent l’arthrose, les dorsopathies et les affections musculotendineuses ou osseuses. Les patients concernés sont en moyenne plus jeunes que ceux admis pour d’autres motifs (79 ans contre 82 ans) et ils sont faiblement dépendants. Ils viennent en SSR principalement après un séjour médico-chirurgical, et 83 % retournent ensuite au domicile ou au substitut de domicile.

Enfin, 13 % des séjours en SSR sont effectués à cause de symptômes ou de résultats anormaux d’examens cliniques (marche difficile, chutes à répétition, fatigue…). Les patients concernés ici sont les plus âgés (83,5 ans en moyenne) et sont à 65 % des femmes. Ils viennent majoritairement de services de court séjour de médecine ou chirurgie.

L’étude de la Drees révèle également que les troubles mentaux et du comportement (démences, Alzheimer, démences vasculaires) sont à l’origine de 9 % de l’activité des SSR. Les personnes prises en charge ont 83 ans en moyenne, viennent pour près de 20% de leur domicile, et surtout, sont très dépendants.

Marie Foult
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
Philippe C Kinésithérapeute 22.12.2015 à 21h43

« On peut se demander, hormis les situations sociales particulières ( isolement, habitat vétuste), combien de séjours en ssr sont justifiés. PTH, PTG, ligamentoplasties, à 300 euros par jour... Que d' Lire la suite

Répondre
 
catherine c Médecin ou Interne 23.12.2015 à 23h29

« malheureusement les conditions de vie sont pourvoyeuses de séjours onéreux .... l'impossibilité de conduire un véhicule , la faiblesse musculaire liée à l'âge et ....les escaliers sont facteurs de d Lire la suite

Répondre
 
JEAN-MARIE G Médecin ou Interne 21.12.2015 à 22h39

« Justifications de cette étude autre qu'une bonne gestion: projet d'une diminution progressive rapide de cette modalité de prise en charge ? »

Répondre
 
PATRICK M Médecin ou Interne 04.01.2016 à 20h18

« " Vous êtes caustique M. Pierre" ... mais clairvoyant probablement ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 8

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 5

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter