DPC : le gouvernement fixe les orientations pour les trois prochaines années

DPC : le gouvernement fixe les orientations pour les trois prochaines années

18.12.2015
  • DPC : le gouvernement fixe les orientations pour les trois prochaines années - 1

    DPC : le gouvernement fixe les orientations pour les trois prochaines années

L’arrêté fixant la liste des nouvelles orientations du développement professionnel continu (DPC) pour 2016-2018 est parue ce jeudi 17 décembre au Journal officiel.

Ce dispositif de formation réglementé deviendra une obligation triennale avec la loi de santé définitivement adoptée par le Parlement.

Des grandes lignes nationales

Le gouvernement a défini 34 orientations nationales de DPC s’inscrivant dans le cadre de la politique sanitaire nationale. Celles-ci portent sur la prévention et la promotion de la santé et concernent le dépistage des cancers (sein, colorectal, cancer de l’utérus), la politique vaccinale, l’accès à la contraception. Le repérage de l’obésité, de la maltraitance, de conduites addictives ou d’une maladie neurodégénérative figure également parmi les thématiques prioritaires nationales, de même que les actions visant à éviter l’usage inapproprié des médicaments (antibiotiques, anxiolytiques), l’iatrogénie ou le générique.

À chaque spécialité, ses orientations

L’arrêté égrène par ailleurs des orientations définies pour les médecins, spécialité par spécialité, sur la base des propositions des conseils nationaux professionnels (CNP). Ce texte précise également les principaux axes de formation continue des autres professions de santé (biologistes, pharmaciens, auxiliaires médicaux, infirmiers, kinés...).

En médecine générale, l’évaluation des facteurs de risque pour les patients à risque cardio-vasculaire (orientation n° 1) figure parmi les thèmes retenus de même que l’élaboration et le suivi d’un projet de santé et de soins partagé pour les polypathologies des personnes âgées (n° 3), le surpoids et l’obésité de l’enfant et de l’adulte (n° 7), la gestion et le suivi de la grossesse, la contraception, la ménopause, ou le risque cardiovasculaire (n° 9).

Pour un DPC pluriprofessionnel

Parmi les nombreuses autres orientations par spécialité, sont inscrites la prescription raisonnée des examens complémentaires en cardiologie, les nouvelles technologies dans la pratique quotidienne en dermatologie, la prise en charge multidisciplinaire du diabète de type 1 et 2, de l’obésité et de la dénutrition en endocrinologie, la prise en charge de l’infertilité et des grossesses pathologiques en gynécologie-obstétrique ou encore la prévention et le dépistage chez l’enfant des troubles du développement psychomoteur en pédiatrie.

L’association Soins coordonnés a salué ces nouvelles orientations. « Les nouvelles prises en charge pour les personnes âgées et malades chroniques, toujours plus nombreux, rendent nécessaire un accompagnement des professionnels », rappelle-t-elle. Selon l’association, « le développement du DPC pluriprofessionnel » est désormais une « priorité majeure ».

Marie Foult
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
Salters75 Médecin ou Interne 19.12.2015 à 19h52

« Bachelot a fait son DPC lors de l'épisode H1N1 et a dépensé 500 millions d'euros avec ses vaccins et le tamiflu... alors qu'on ne donne pas de leçons, merci »

Répondre
 
bertrand d Médecin ou Interne 19.12.2015 à 12h55

« Pour les gastro-entérologues (dont je fais parti): Orientation n° 4 : coloscopie : pertinence de l'examen, indications.
c'est sur, on fait des actes impertinents et on connait pas les indications d Lire la suite

Répondre
 
MARC G Médecin ou Interne 19.12.2015 à 12h43

« Existe t-il un DPC pour nos instances politiques ? »

Répondre
 
Francis Médecin ou Interne 18.12.2015 à 22h39

«  La FMC obligatoire a été inventée par un grand "libéral", à savoir Juppé en... 1996 ! Cela n'a jamais marché, et cela ne marchera jamais ... pas plus avec M.S. Touraine, qu'avec Juppé . La FMC est Lire la suite

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 18.12.2015 à 22h36

«  Euh...Et les 500 Millions d'euros dépensés en vain...Mais dans la poche de qui au fait? Et les coupables? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, médecin humanitaire, a été promu au rang d'officier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier. Aujourd'hui, il... 21

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment des villes moyennes font reculer les déserts

Abonné
Villes moyennes

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter