Décès du Pr Salem Kacet, cardiologue et homme de convictions

Décès du Pr Salem Kacet, cardiologue et homme de convictions

Stéphane Long
| 03.11.2015
  • Décès du Pr Salem Kacet, cardiologue et homme de convictions-1

Chef du pôle cardio-vasculaire et pulmonaire du CHRU de Lille, le Pr Salem Kacet est décédé samedi matin des suites d’un cancer, à l’âge de 64 ans.

« Immense perte pour l’université, immense perte pour ses collègues et amis. » L’université Lille 2 a rendu hommage au cardiologue qui occupa plusieurs fonctions et devint vice-doyen de la faculté de médecine.

La maire de Lille, Martine Aubry, a également salué la carrière de ce médecin d’origine kabyle, qui « a, tout au long de sa carrière, mis son énergie inépuisable au service de ses patients et de son service hospitalier ».

Arrivé en France à l’âge de 8 ans, Salem Kacet est devenu professeur en 1992 avant de prendre la tête du service cardiologie et rythmologie du CHRU de Lille, en 1996.

Quand le Pr Kacet mouchait Jean-Marie Le Pen à la télévision

Homme de conviction, Salem Kacet s’était également engagé dans la vie publique dès la fin des années 80. En 1987, il est l’un des seize « sages » de la commission consultative mise en place par le Premier ministre, Jacques Chirac, pour étudier une éventuelle réforme du code de la nationalité.

« On était alors en pleine montée du FN. L’immigration devenait un thème de campagne récurrent » racontait Salem Kacet dans les colonnes du « Quotidien », en 2007. Le médecin faisait alors campagne pour être élu député dans la 7e circonscription du Nord sous l’étiquette UMP. Il sera battu au deuxième tour.

De 1989 à 1995, il a été adjoint au maire de Roubaix, chargé de la santé, de la petite enfance et de la lutte contre les toxicomanies.

En 1989, Salem Kacet s’illustre lors d’une émission télévisée, en présence de Jean-Marie Le Pen, président du Front national. « Je croyais que vous étiez un spécialiste des boutades » ironise le médecin face à un Jean-Marie Le Pen très agacé.

Un hommage public doit lui être rendu à Ronchin, jeudi 5 novembre à 11h, dans la salle municipale.


Un kabyle qui en a plein le coeur par assandal
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter