Lancement du Pasteurdon, « gage de la réactivité » de l’Institut Pasteur

Lancement du Pasteurdon, « gage de la réactivité » de l’Institut Pasteur

Damien Coulomb
| 08.10.2015
  • Lancement du Pasteurdon, « gage de la réactivité » de l’Institut Pasteur - 1

Avec le soutien du monde des médias (Audrey Pulvar, Roselyne Bachelot, Ruth Elkrief…) et institutionnel (Fondation Le Roch Les Mousquetaires, MSD, Assu 2000...), l’Institut Pasteur a lancé sa 9e campagne du Pasteurdon qui doit durer du 8 au 11 octobre. Cette année, l’Institut peut compter sur le soutien de 20 chaînes de la TNT, de 13 chaînes de radio et de 13 titres de la presse grand public pour relayer ses appels aux dons.

En outre, 8 000 affiches de 8 m2 ont d’ores et déjà été déployées dans les villes de plus de 20 000 habitants et un chat vidéo avec le Dr Jean-Claude Manuguerra, qui dirige la cellule d’intervention biologique d’urgence (CIBU), est également prévu vendredi prochain.

Un objectif de 1,3 million sur 4 jours

Pour l’Institut Pasteur, ces quatre jours sont stratégiques. « Nous avons collecté environ 1,2 million d’euros lors du Pasteurdon de l’année dernière, et nous espérons atteindre 1,3 million d’euros cette année, explique le Dr Jean-François Chambon, directeur de la communication et du mécénat de l’Institut Pasteur, cette campagne a également un effet sur notre dernier trimestre qui représente 45 % de notre collecte annuelle. » Chaque année, l’Institut Pasteur collecte environ 28 millions de dons soit 25 % de ses fonds propres, plus que les fonds (20 %) qui lui viennent de l’État.

« Cet argent est un gage de notre réactivité, poursuit le Dr Chambon, les programmes de recherche lancés pour répondre à la crise Ebola sont des dépenses que nous n’avions pas prévues qui n’auraient pas été possibles sans la mobilisation de ces ressources privées. » Un autre exemple de recherche d’urgence menée grâce aux dons : l’identification par la cellule d’intervention biologique d’urgence (CIBU), dirigée par le Dr Jean-Claude Manuguerra, de l’entérobactérie Rouxiella chamberiensis, inconnue jusqu’alors, à l’origine de 3 décès de nourrissons dans la maternité du centre hospitalier de Chambéry. Cette bactérie a la particularité de pousser à des températures de seulement 4 °C, ce qui explique qu’elle ait pu proliférer malgré les mesures de protection appliquées lors de la fabrication des poches de nutritions parentérales.

Des dons en hausse de 12 %

L’Institut Pasteur compte en outre sur la générosité publique pour mener à bien plusieurs projets. Une campagne sera lancée à la fin de l’année pour finir de financer le projet TITAN : le remplacement du microscope électronique de l’Institut par un nouveau modèle de très haute résolution mesurant 4 mètres. Un nouveau bâtiment est d’ailleurs en cours de construction pour l’accueillir. Par ailleurs, le développement du séquençage à haut débit représente aussi un investissement important pour l’Institut qui envisage également de moderniser son centre d’enseignement.

L’Institut Pasteur figure parmi les bénéficiaires « chanceux » de la générosité du public, selon le Dr Chambon. Les dons ont augmenté de plus de 12 % l’année dernière alors qu’au niveau national, la progression n’était que de 2 à 3 %.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 14

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter