Temps de travail : les internes dénoncent un « système de récupération complexe » au-delà des obligations de service

Temps de travail : les internes dénoncent un « système de récupération complexe » au-delà des obligations de service

Christophe Gattuso
| 13.07.2015
  • Temps de travail : les internes dénoncent un « système de récupération complexe » au-delà des obligations de service - 1

Les internes en médecine (ISNI), en pharmacie (FNSIP BM) et en odontologie (SNIO) estiment que la nouvelle réglementation sur le temps de travail en vigueur depuis le 1er mai n’est toujours pas pleinement satisfaisante.

Les trois syndicats ont exprimé leurs regrets après la parution tardive au « Journal officiel » du 9 juillet d’un arrêté relatif aux tableaux de service dédiés au temps de travail des internes.

S’il apporte une « meilleure lisibilité » sur le temps de travail et les modalités de mise en œuvre de ce tableau (inscription du temps de service nominatif prévisionnel sur le trimestre, des gardes et astreintes, des demi-journées de formation, congés et absences), ce texte est perçu comme une « nouvelle occasion manquée de répondre aux attentes des internes ».

La réglementation prévoit que les internes passent chaque semaine huit demi-journées de formation en stage et deux demi-journées de formation hors stage en moyenne sur le trimestre (soit une durée de travail moyenne de 48 heures hebdomadaires).

Tensions sur la rémunération des astreintes

Mais les internes en médecine, pharmacie et odontologie dénoncent un « système de récupération complexe du temps effectué au-delà des obligations de service », non précisées dans l’arrêté. De même, ils pointent des « difficultés pour la rémunération des astreintes des internes » et souhaitent que la participation à la continuité des soins permette de conserver un mode de rémunération mensuel. « Plusieurs CHU sont déjà en procédure judiciaire pour astreintes non rémunérées », rappellent les trois syndicats.

Les internes regrettent que l’expérimentation du samedi matin de garde, qu’ils appellent de leurs vœux et qui a été promise par Marisol Touraine depuis plusieurs mois, n’ait encore pas vu le jour.

Sur le terrain, la nouvelle réglementation se met lentement en place comme « le Quotidien » a pu l’observer à l’hôpital Mignot, au Chesnay.

Cependant, « tous les établissements ne jouent pas le jeu dans la réforme du temps de travail », regrette Trystan Bacon, président de l’Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG).

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
Benjamin C Médecin ou Interne 14.07.2015 à 01h21

Les CH ne paient pas les astreintes de we et fériés aux seniors (PH) non plus. Franchement ça fait mal (....).

Répondre
 
mob Médecin ou Interne 13.07.2015 à 21h44

« Il aura fallu aux générations précédentes 100 à 120 h hebdomadaires pour apprendre en quatre ans leur métier. Ceci ne les aura pas privées de quelques surprises après l' internat... il est dommage Lire la suite

Répondre
 
frederic m Médecin ou Interne 14.07.2015 à 06h57

« Bien d accord les syndicaux d interne nous envoye tous vers le salariat universel avec chef, repos,durée limitée pour les déjeuners ... Car si la révolte vient souvent des jeunes générations il semb Lire la suite

Répondre
 
PIERRE M Médecin ou Interne 14.07.2015 à 13h10

« C'est très vrai. Penser qu'on peut apprendre la médecine en 48h par semaine seulement, ce qui devient la règle non seulement pour les internes mais aussi pour les étudiants est une folie.
La compt Lire la suite

Répondre
 
cyrano Médecin ou Interne 13.07.2015 à 12h34

Voilà ce qui arrive quand on croit encore bêtement aux belles promesses, et qu'on se permet d'ostraciser les "anciens", vous savez, les vieux c...., ceux de l'UFML, relégués en queue de manif, tout Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 15.07.2015 à 10h10

La médecine se meurt, les internes se forment à mi-temps pour devenir des demi-médecins, à moins que solution miracle, mais à envisager l'internat dure de 8 à 10 ans !!!!

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Y compris dans les formes progressives de la maladieLa SEP, des avancées tous azimuts

Abonné
sep IRM

L'offre thérapeutique s'est largement étoffée dans les formes rémittentes de la sclérose en plaques (SEP). Aujourd'hui, des pistes, autres... Commenter

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 4

Retour d'expérienceÀ Rouen, pari réussi pour la télédermatologie

Abonné

Le CHU a développé avec succès la téléconsultation en gérontologie depuis quatre ans. Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter