CIRC : 3 nouveaux pesticides et herbicides classés cancérogènes ou cancérogènes probables

CIRC : 3 nouveaux pesticides et herbicides classés cancérogènes ou cancérogènes probables

24.06.2015

Le centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), vient de classer trois nouveaux agents – deux insecticides, le lindane et le DDT, et l’herbicide 2,4-D – comme substances cancérogènes ou probablement cancérogènes pour l’homme. L’étude de cancérogénicité est publiée cette semaine dans la revue « The Lancet Oncology ».

Le lindane : cancérogène avéré

Pour le lindane (gamma-hexachlorocyclohexane), le groupe de travail de 26 experts a indiqué disposer d’« indications suffisantes » pour affirmer une association avec le lymphome non hodgkinien (LNH) chez l’homme. Le CIRC cite de grandes études épidémiologiques sur les expositions en milieu agricole, menées aux États-Unis et au Canada, qui auraient montré une augmentation du risque de 60 % de LNH chez les personnes exposées au lindane.

Le CIRC l’a donc rangé dans le groupe 1 – premier échelon de dangerosité. Si l’insecticide a été largement utilisé, y compris dans l’agriculture et pour le traitement des poux et de la gale chez l’homme, son utilisation « est désormais interdite ou limitée dans la plupart des pays » rappelle le centre dans un communiqué de presse diffusé mardi.

Le DDT : cancérogène probable

Le DDT (dichlorodiphenyltrichloroethane) a, quant à lui, été classé comme « cancérigène probable » (groupe 2A), sur la base d’« indications suffisantes » selon lesquelles le DDT provoque le cancer chez l’animal de laboratoire, et d’« indications limitées » de sa cancérogénicité pour l’homme. Chez l’homme, l’instance cite des études épidémiologiques montrant une association entre l’exposition au DDT et le LNH, le cancer des testicules et le cancer du foie.

« Le DDT et ses produits de dégradation sont très persistants et peuvent se retrouver dans l’environnement et dans les tissus animaux et humains dans le monde entier », souligne le CIRC. Malgré l’interdiction du pesticide dans les années soixante-dix, il reste utilisé « de manière strictement limitée en vertu de la Convention de Stockholm » dans la lutte anti-vectorielle, contre le paludisme.

2,4-D : peut-être cancérigène

Enfin, le 2,4-D (acide 2,4-dichlorophenoxyacetique), a été classé comme « peut-être cancérogène » pour l’homme (Groupe 2B), car les indications sont cette fois « insuffisantes » chez l’homme et « limitées » chez l’animal. Le 2,4-D est un désherbant dénoncé depuis longtemps par les groupes environnementaux aux États-Unis, qui tentent de persuader les autorités d’en restreindre l’usage.

« Depuis son introduction en 1945, le 2,4-D a été largement utilisé pour lutter contre les mauvaises herbes en agriculture, en foresterie et en milieu urbain et résidentiel, rappelle le CICR. Les expositions professionnelles au 2,4-D peuvent survenir lors de la fabrication comme de l’application, et la population générale peut être exposée par le biais des aliments, de l’eau, de la poussière ou d’applications résidentielles, et pendant la pulvérisation. »

Rappelons qu’au mois de mars dernier, le CICR avait déjà classé cinq pesticides comme cancérogènes « probables » ou « possibles » : le Roundup, le malathion, le dazinon, le tetrachlorvinphos et le parathion.

Clémentine Wallace
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Urgences

Fichage des Gilets jaunes : « Ce qu'on nous demande est illégal », témoigne un urgentiste de l'AP-HP

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) impose-t-elle au personnel de ses services d'urgences le fichage des Gilets jaunes blessés lors des manifestations ? L'affaire n'en finit plus de faire couler de l'encre depuis... 12

Expérimentation HPV : « La campagne de vaccination va commencer en octobre en milieu scolaire », annonce Clara de Bort de l'ARS Guyane

hpv

Lors du lancement de la semaine européenne de la vaccination le 18 avril dernier, Agnès Buzyn a annoncé que les régions Guyane et Grand est... 1

Affaire Lambert : le Conseil d’État valide la décision d’arrêt des soins

conseil etat

Saisi une nouvelle fois, le Conseil d'État a validé la décision médicale d'interrompre les traitements de Vincent Lambert. Prise... Commenter

Défiscaliser les déserts pour séduire les médecins : l'idée plaît au SML, moins à l'UFML et ReAGJIR

zone franche

Créer dans les déserts de nouvelles zones franches sans taxes ni impôts réservées aux médecins pour mieux les attirer dans ces territoires... 2

Une 4e année de médecine générale ? Sur les réseaux, les internes disent non au collège des enseignants

cnge

L'annonce du nouveau recensement du nombre de maîtres de stage des universités (MSU), désormais plus de 10 000 à encadrer et superviser les... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter