Un vaccin efficace contre le zona, même chez les plus de 70 ans

Un vaccin efficace contre le zona, même chez les plus de 70 ans

28.04.2015
  • Un vaccin efficace contre le zona, même chez les plus de 70 ans - 1

    Un vaccin efficace contre le zona, même chez les plus de 70 ans

Selon les résultats d’une étude de phase 3 présentés en session « late breaking » lors du congrès de la société européenne de microbiologie clinique et de maladies infectieuses (ECCMID), le vaccin contre le zona, développé par GSK, réduit considérablement le risque d’infection chez les patients de plus de 50 ans.

« Le zona est une pathologie qui survient souvent chez les personnes âgées, rappellent les auteurs, et les complications comme les névralgies sont plus fréquentes ».

Lors des précédents essais de phase 1 et 2, le vaccin HZ/su contre le zona avait présenté un profil de sécurité « acceptable », tout en provoquant une réponse immunitaire soutenue contre le virus de la varicelle-zona chez les personnes âgées.

Ce vaccin est constitué de la glycoprotéine E du virus varicelle-zona, et du système d’adjuvants AS01. Selon les données présentées par le Pr Thomas Heineman, du département de développement des vaccins de GSK, dans cet essai, 15 000 participants de plus de 50 ans, répartis par tranches d’âge (50-59, 60-69 et 70 ans et plus), ont reçu deux doses de vaccin ou de placebo, espacées de deux mois.

Un risque réduit de 97,2 %

Au bout de trois ans de suivi, le virus était détecté chez 6 participants du groupe vacciné, contre 210 du groupe placebo. Le risque d’infection par le virus du zona était donc diminué de 97,2 %. Il existe déjà un vaccin pour prévenir le zona (le Zostavax, de Sanofi Pasteur) et les douleurs post-zostériennes chez les adultes de 50 ans et plus, mais son efficacité est modeste : une diminution de 51,3 % du risque de zona et une baisse de 66,4 % des douleurs. De plus, l’efficacité du Zostavax est plus limitée chez les patients les plus âgés, puisque son efficacité descend jusqu’à 37,6 % chez les plus de 70 ans.

Dans l’étude présentée lors du congrès de l’ECCMID, l’efficacité du vaccin HZ/su est la même dans l’ensemble des groupes d’âge. Même les 1 809 patients vaccinés de plus de 70 ans avaient un risque d’infection diminué de 97,9 %. Les résultats détaillés de l’étude sont parus en simultané sur le site du « New England Journal of Medicine ».

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter