Activité physique et prévention : des secteurs porteurs pour le marché des objets connectés

Activité physique et prévention : des secteurs porteurs pour le marché des objets connectés

16.03.2015

Les Français s’approprient de plus en plus les objets connectés. Selon une enquête réalisée par le site 1001pharmacies.com auprès d’un échantillon de 200 personnes hors web représentatives de la population française (méthode des quotas), ils sont même 99 % à déclarer s’y intéresser.

Les applications de suivi des activités sportives et de prévention de certaines maladies sont citées par 65 % des sondés comme les domaines privilégiés d’utilisation. Viennent ensuite le suivi de la qualité du sommeil et les applications destinées au diagnostic ou au pronostic des pathologies (50 %). Enfin, le suivi des paramètres biologiques (poids, tension artérielle, pouls) est cité par 35 % des sondés, devant la surveillance des enfants (12 %).

La sécurité des données en question

Sous forme de bracelets ou de montres, les « coaches » d’activité physique et les outils d’auto-mesure de la tension artérielle arrivent en tête des catégories d’objets connectés que réclament les consommateurs, devant les outils de surveillance du bébé, du suivi du sommeil et du poids.

La protection des données de santé est source de vive préoccupation (70 % des Français se déclarent soucieux de la sécurité des données de santé en lien avec les objets connectés).

Les patients/consommateurs sont réticents à l’implantation de puces électroniques. Seulement 12 % d’entre eux seraient prêts à accepter de porter une puce mesurant les paramètres biologiques. Mais 49 % des sondés accepteraient l’idée d’un implant s’il est prescrit par un médecin.

C.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
17.03.2015 à 08h23

« Connecté directement à sa mutuelle tiers-payante et tiers-ordonnatrice, l'usager pourra ainsi bénéficier d'une réévaluation permanente de son assurance-emprunteur selon les addictions et les écarts Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter