Le risque de cancer du sein augmente en cas de cancer de la prostate chez un parent de premier degré

Le risque de cancer du sein augmente en cas de cancer de la prostate chez un parent de premier degré

09.03.2015
  • 1425921257592954_IMG_149492_HR.jpg

    Le risque de cancer du sein augmente en cas de cancer de la prostate chez un parent de premier degré

Les femmes avec un parent de premier degré – un père, un frère, un fils… – possédant des antécédents de cancer de la prostate, seraient elles-mêmes à risque accru de développer un cancer du sein après l’âge de 50 ans. C’est ce que suggèrent de nouveaux résultats publiés dans la revue « Cancer ». Les chercheurs ont colligé des données sur plus de 78 000 Américaines recrutées dans les années quatre-vingt-dix, alors âgées entre 50 et 79 ans et sans cancer, et suivies jusqu’en 2009.

Si l’accroissement du risque intrafamilial pour un même type de cancer est désormais établi, l’existence de liens croisés entre différents types tumoraux est moins évident dans la littérature.

Des risques particulièrement accrus quand la famille accumule les deux types de cancers

Dans cette nouvelle étude, il est apparu que le risque de cancer du sein des femmes augmentait de 14 % lorsqu’un parent de premier degré avait un antécédent de cancer de la prostate. Les auteurs qualifient ce risque de « modéré ». En revanche, leurs résultats sont plus préoccupants pour les femmes possédant des antécédents des deux types cancer dans leur famille de premier degré – antécédents de cancer du sein et de la prostate : leur propre risque de cancer du sein grimpait de 78 %. Enfin, les résultats confirment une tendance observée ultérieurement : le lien semble particulièrement fort chez les familles de descendance afro-américaine.

Les auteurs n’ont pas creusé les mécanismes qui entrent potentiellement en jeu, mais concluent qu’en consultation, les praticiens ne doivent surtout pas omettre de se renseigner sur les antécédents familiaux de cancer chez les personnes de sexe opposé.

Clémentine Wallace
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter