Thérapie génique, le graal pour neutraliser le VIH... chez le singe

Thérapie génique, le graal pour neutraliser le VIH... chez le singe

19.02.2015

Des spécialistes de la thérapie génique auraient réussi une prouesse : protéger des macaques pendant au moins 8 mois contre des doses musclées de la version simiesque du virus du sida (SHIV-AD8). « Cette protection est bien meilleure que n’importe quelle protection décrite pour des vaccins conventionnels ou non conventionnels », rapporte le principal auteur de l’étude, le Pr Michael Farzan, interrogé par l’AFP. Et le spécialiste des maladies infectieuses au Scripps Research Institute de Floride voit loin, misant sur un effet protecteur de plusieurs années.

Bien que ces expériences soient encore très préliminaires et que des questions essentielles restent à élucider – comme la transposition à l’homme – ces premiers résultats suscitent l’enthousiasme face aux 30 années de recherche pour fabriquer, en vain, un vaccin efficace contre le VIH.

Gros plan sur la paillasse…

Pour tenter de neutraliser le virus, les vaccins conventionnels reposent sur la production d’anticorps dirigés contre des cibles membranaires retrouvés sur de nombreuses souches VIH. Cependant, même les anticorps les plus performants, à large spectre, ont du mal à s’adapter aux mutations du virus.

En suivant une approche alternative, testée depuis quelques années, décrite cette semaine dans la revue « Nature », l’équipe du Scripps aurait synthétisée une molécule, baptisée eCD4-Ig, capable d’inhiber un large éventail de souches VIH-1, même celles réputées pour leur résistance, selon le Pr Farzan.

La molécule eCD4-Ig agirait en mimant deux récepteurs membranaires à la surface des cellules immunitaires de l’hôte, CD4 et CCR5, points d’encrage clés du virus. En se liant au VIH, la molécule synthétique le bloque, et l’empêche de pénétrer à l’intérieur des cellules pour s’y reproduire.

Des résultats in vivo probants

Pour les expériences de thérapie génique, les chercheurs ont utilisé un vecteur exprimant le gène eCD4-Ig, pour assurer une production indéfinie de l’artifice.

Suite à l’injection du cocktail, quatre singes ont été soumis à des doses croissantes de SHIV. Au bout de 34 semaines, aucun des animaux n’aurait développé d’infection, malgré des quantités quatre fois supérieures à celles ayant suffi à infecter des macaques témoins, non traités.

L’équipe présentera la mise à jour de son étude la semaine prochaine, lors de la conférence annuelle sur les rétrovirus et infections opportunistes (CROI) aux États-Unis. « Nous montrerons que ces macaques continuent d’être protégés malgré des doses huit à 16 fois supérieures à la dose infectieuse, plus d’un an après leur traitement », a précisé à l’AFP le Pr Farzan.

Clémentine Wallace
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
19.02.2015 à 22h27

« Ah que de haute technologie et d'investissement pour le hight tech quand des chercheurs français ont expliqué qu'ils guérissaient de sida avec des lactobacilles fermentés sur LCP la chaine du Sénat, Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Tarifs, avantage maternité, installation : À Avignon, les remplaçants de REAGJIR distillent les bons et mauvais points de 2017

Deux jeunes médecins, les Drs Charline Boissy et Pierre de Bremond d’Ars, se sont improvisé journalistes à l'occasion du « Grand petit... Commenter

Recherche sur les cellules souches : un débat éthique, un casse-tête réglementaire et un défi industriel

Abonné
accroche

Les applications potentielles des cellules souches dans le domaine de la recherche et de la santé sont immenses. Dans la pratique, elles... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter