Les médecins allemands déplorent la délivrance sans ordonnance de la pilule du lendemain

Les médecins allemands déplorent la délivrance sans ordonnance de la pilule du lendemain

16.02.2015
  • PiluleLendemain

    Les médecins allemands déplorent la délivrance sans ordonnance de la pilule du lendemain

Jusqu’à présent soumise à prescription médicale en Allemagne, la « pilule du lendemain » sera, dès le 15 mars, disponible sans ordonnance dans les pharmacies, une décision qui continue de susciter l’opposition de la plupart des organisations médicales, très prudentes sur le sujet.

L’Allemagne est, avec la Pologne et l’Italie, l’un des derniers pays européens à exiger une ordonnance pour la pilule du lendemain, mais une décision européenne tombée en janvier a eu pour effet d’accélérer les choses : l’Agence européenne du médicament a en effet accordé le statut d’OTC à la spécialité Ellaone (ulipristal acetate), ce qui oblige l’Allemagne à se mettre en conformité avec cette règle. Pour des raisons de concurrence, le pays va switcher aussi l’autre pilule du lendemain disponible dans ses pharmacies, PiDaNa (levonorgestrel). Cette décision, forcée par l’Europe, satisfait les associations féminines et plusieurs partis politiques de gauche, qui dénonçaient depuis longtemps le maintien de la prescription, justifiée selon eux par des considérations religieuses et traditionalistes, voire natalistes, plutôt que par des arguments médicaux valables.

Syndicats et sociétés savantes sont contre

Mais les médecins, eux, restent majoritairement sceptiques sur les avantages de la pilule du lendemain sans ordonnance : le syndicat des gynécologues et les sociétés savantes de gynécologie ont déploré cette mesure, en estimant de plus que les pharmaciens, qui auront un rôle d’information et de conseil avant la délivrance, ne sont pas suffisamment formés à cette mission. Pour eux, une consultation complète reste indispensable avant la prescription, y compris pour prévenir des IST ou des grossesses non désirées ultérieures. L’Ordre des médecins lui-même s’est clairement opposé à la mesure, pour des raisons de sécurité sanitaire et d’effets secondaires potentiels du produit. De plus, relèvent tant l’Ordre fédéral que certains ordres régionaux, certaines jeunes filles y voient un contraceptif comme un autre, et un « switch » le banaliserait encore plus, surtout si ses fabricants obtiennent le droit d’en faire de la publicité, comme pour les autres OTC. En 2014, près de 500 000 pilules du lendemain ont été prescrites en Allemagne, deux fois plus que lors de son introduction dix ans auparavant. Toutefois, un nombre important d’Allemandes achètent cette pilule dans les pays voisins, notamment en France.

Denis Durand de Bousingen
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
18.02.2015 à 23h33

« Pas de consultation, aucun examen, aucune prévention, aucune contraception ..., la satisfaction des revendications de groupes de pression se fait sur le dos de la santé des femmes ... »

Répondre
 
17.02.2015 à 19h39

« " Un nombre important d’allemandes achètent cette pilule dans les pays voisins notamment la France "
"voilà pourquoi on est le deuxième pays au monde au niveau des pics de naissance" et que le taux Lire la suite

Répondre
 
16.02.2015 à 21h51

« Tout va bien !... Pas de soucis, laissons faire et dans 30 ans les statistiques et les historiens montreront du doigt en se régalant de ce futur Passé.. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter