Le clampage tardif du cordon diminue le stress oxydatif chez le nouveau-né à terme

Le clampage tardif du cordon diminue le stress oxydatif chez le nouveau-né à terme

16.12.2014
  • 1418746455573763_IMG_144223_HR.jpg

    Le clampage tardif du cordon diminue le stress oxydatif chez le nouveau-né à terme

Quel est le moment optimal après la naissance pour clamper le cordon ombilical ? Si la question est vieille comme le monde, aucune réponse n’a encore fait l’unanimité. Un essai randomisé espagnol publié dans « Pediatrics » apporte des arguments nouveaux en faveur d’un clampage tardif. Chez 64 femmes enceintes en bonne santé, l’équipe de l’université de Grenade a montré qu’un clampage deux minutes après l’expulsion diminuait significativement le stress oxydatif et le syndrome inflammatoire des nouveau-nés à terme dans leurs premiers jours de vie, par rapport à un clampage précoce dans les 10 secondes suivant la naissance.

À environ 1 minute ou à 2-3 minutes

Le clampage précoce, réalisé dans les 10 à 20 secondes après la naissance, n’est plus recommandé, sauf besoin de réanimation immédiate, comme l’a indiqué l’OMS en 2009. « Il devrait être facile de modifier le moment du clampage et de la section pour ne plus les pratiquer immédiatement après l’expulsion du bébé mais une à trois minutes après la naissance à terme en bonne santé. » Le Collège national des Gynécologues obstétriciens de France (CNGOF) confirme d’ailleurs en 2012 que le clampage précoce n’est pas réalisé « dans la pratique obstétricale courante en France ». La question persistante concerne le choix entre un clampage à environ 1 minute ou bien tardif à 2-3 minutes.

La prématurité à part

Si, chez les prématurés, les bénéfices du clampage tardif ont été bien démontrés sur plusieurs paramètres (taux d’hématocrite à la naissance, nombre de culots globulaires transfusés, nombre d’hémorragies intra-ventriculaires), il n’en a pas été de même pour les nouveau-nés de poids normal à terme. Le CNGOF relevait ainsi en 2012 que les bénéfices se limitaient à moins d’anémies à J2 et de meilleures réserves en fer mais sans amélioration de l’hémoglobine à 4 mois. En revanche, le risque d’ictère néonatal nécessitant une photothérapie était plus élevé. Sans compter que les risques maternels d’hémorragie de la délivrance restaient mal évalués. C’est ainsi que l’agence de Biomédecine a recommandé un clampage du cordon à environ 1 minute pour le prélèvement de sang de cordon.

Sous réserve d’un accès à la photothérapie

Une revue de la Cochrane sur 15 essais chez les nouveau-nés à terme a fait pencher récemment la balance en faveur du clampage tardif en montrant clairement l’absence de surrisque maternel. Comme du côté néonatal, le constat est le même que précédemment, les auteurs concluent au bénéfice du clampage tardif « tant qu’un accès au traitement de la jaunisse nécessitant une photothérapie est disponible ».

Les récents résultats espagnols sur le stress oxydatif néonatal confirment la tendance actuelle à promouvoir le clampage tardif, même si des preuves plus solides des bénéfices cliniques néonataux sont encore nécessaires. Comme l’explique le Pr Julio José Ochoa Herrera, l’auteur senior : « Notre étude démontre que le clampage tardif du cordon ombilical est bénéfique sur la capacité antioxydante et réduit le signal inflammatoire lié au travail, ce qui pourrait améliorer le développement du nouveau-né au cours de ses premiers jours de vie. »

Pediatrics, publié le 15 décembre 2014

Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
17.12.2014 à 15h50

« Souvent difficile de réaliser un clampage "tardif" :
- envirron 10 % d'extraction instrumentale ou délicate, avec nouveau-né requérant des soins assez rapidement ;
- délivrance "dirigée" par injecti Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... 4

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... 1

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter