Les talons hauts, objets de séduction, c’est maintenant prouvé

Les talons hauts, objets de séduction, c’est maintenant prouvé

24.11.2014
  • 1416848762566343_IMG_142115_HR.jpg

Que se passe-t-il dans les 3 premières secondes où un homme se laisse séduire par une femme ?

Percer les mystères de la séduction, c’est l’une des marottes de Nicolas Guéguen qui étudie les comportements sociaux à l’Université Bretagne-Sud de Vannes et publie ses dernières recherches dans les « Archives of Sexual Behavior ». L’auteur s’est intéressé cette fois aux talons hauts.

Quatre expériences Bretonnes

Quatre expériences successives ont été menées en Bretagne, les trois premières ont servi à tester l’hypothèse, la dernière, à la valider.

Dans la première expérience, des hommes qui marchaient librement dans la rue étaient abordés par une enquêtrice coiffée, maquillée et habillée de la même façon mais portant selon les périodes trois hauteurs de talons : plats, 5 cm et 9 cm. La participation masculine a été meilleure lorsque la jeune enquêtrice portait des talons hauts.

La deuxième étude menée chez 180 femmes et 180 hommes avait pour prétexte d’étudier les habitudes alimentaires. Quatre enquêtrices, même tenue, même taille, même poids, alternant 3 hauteurs de talons différentes ont interrogé les passant(e)s au même endroit sur les mêmes tranches horaires. Cette fois encore, Nicolas Guéguen montre que les hommes répondent mieux au questionnaire lorsque les enquêtrices portent des hauts talons, et que les femmes, elles, y sont insensibles.

La troisième expérience prend place dans les rues de Vannes ; elle est très voisine de la deuxième mais les femmes enquêtrices marchent dans la rue et laissent négligemment tomber un gant… Qui est plus volontiers ramassé par la gent masculine dès lors qu’elles portent des talons de 9 cm.

Dans les bars de Vannes

La quatrième et dernière expérience a eu lieu de nuit dans trois bars de Vannes avec un protocole bien établi… Sur 6 mercredis et 6 samedis de 20 h 30 à minuit. Chaque soirée était divisée en 3 sessions de 30 minutes, les sessions se mettant en place de façon alternative et constituant 36 périodes d’observation. Une femme (l’enquêtrice de la première étude) devait s’assoir près du bar et ne changer à chaque session que la hauteur de ses talons, la forme de la chaussure étant strictement identique. Deux hommes étaient chargés d’observer la scène et de déclencher un chronomètre qu’il n’arrêtait que lorsque leur complice était explicitement abordée par un homme (Bonjour, Bonjour je vous avais jamais vu avant, Bonjour attendez-vous quelqu’un… etc). Seuls les « vrais « contacts étaient comptabilisés. Et voilà ce que dit l’étude. Les femmes qui portent des hauts talons (9 cm) sont plus rapidement abordées par les hommes.

Un signe de féminité

Quelle image véhicule les talons hauts ? Les hypothèses vont bon train. Le pied apparaîtrait plus fin lorsqu’il est chaussé de talons hauts, et les pieds fins et petits seraient perçus comme un signe de jeunesse rappelant le pied d’une enfant. Dans d’autres expériences menées sur des vidéos, le pied fin et galbé est associé à une démarche plus féminine ce qui dans l’expérience de Vannes n’était guère possible puisque la femme était assise au bar.

« Les hauts talons ont peut-être une connotation plus érotique, explique Nicolas Guéguen. Dans d’autres essais, nous avons montré que certaines caractéristiques féminines sont surreprésentées dans les médias. Ainsi dans « Playboy » a une surreprésentation de femmes blondes par rapport à Vogue et il en est de même des talons hauts que les modèles féminins portent plus souvent que les nus pieds ! ».

Voilà pour les explications mais l’auteur reconnaît qu’elles sont spéculatives et devront être plus argumentées. D’autres expériences suivront car Nicolas Guéguen étudie depuis longtemps l’engagement comportemental qu’il différencie des intentions comportementales, dans des domaines très divers.

Il a déjà montré (entre autres) :

– que les hommes en hypoglycémie choisissent plutôt une enquêtrice enrobée, alors que repus, ils se dirigent vers une enquêtrice plus mince ;

– qu’un homme auto-stoppeur a plus de chance qu’une femme s’arrête s’il tient un bouquet de fleurs avec son sac à dos;

– qu’un automobiliste arrêté au passage piéton redémarre moins vite si le piéton qui traverse lui a souri.

High Heels Increase Women’s Attractiveness. Arch. Sex. Behav publié en ligne le 19 novembre

Dr Anne Teyssédou
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 20 Commentaires
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter