Un enfant sur dix présenterait des troubles mentaux dès la scolarisation

Un enfant sur dix présenterait des troubles mentaux dès la scolarisation

08.10.2014
  • 1412763899552157_IMG_138103_HR.jpg

Dix à vingt pourcents des enfants et adolescents scolarisés devraient bénéficier de soins psychiatriques, selon une nouvelle série de publications consacrées à la santé mentale à l’école livrées dans la dernière édition du « Lancet Psychiatry ».

« Les troubles mentaux débutent souvent à l’adolescence mais ne se terminent pas à l’adolescence, explique le Dr Mina Fazel, pédopsychiatre à l’université d’Oxford. Ce sont des troubles de la vie entière. Il est dès lors essentiel de trouver des approches innovantes pour atteindre ces jeunes et pour améliorer leur développement social, psychologique et leur parcours scolaire. Et l’école est le lieu où les enfants passent le plus de temps

Les troubles les plus fréquemment repérés sont les troubles du comportement, l’anxiété, et la dépression chez les plus grands. Leur dépistage, dès l’âge scolaire, reste toutefois très controversé.

« De nombreuses interventions ont déjà été tentées et ont démontré leur efficacité : nous savons ce qui fonctionne explique le Dr Fazel, mais nous échouons à chaque fois que nous souhaitons l’implanter à une large échelle ».

Le programme Shape comme modèle

Les différentes expériences s’accordent sur le fait que les enfants préfèrent être à l’école qu’à l’extérieur, « mais les deux systèmes, santé et éducation sont vraiment différents » regrette le Dr Fazel. Le programme SHAPE (School HeAlth Promotion and Empowerment) mis en place dans 49 écoles à Goa, en Inde, par une organisation non gouvernementale et destiné à promouvoir la santé - au sens large - est un modèle du genre.

Il s’appuie sur des « conseillers » qui mènent les interventions dans l’école, repèrent les difficultés de tous ordres, problèmes visuels, surpoids mais aussi l’agressivité, la violence. Les « conseillers » sont eux-mêmes supervisés par d’autres conseillers.

The Lancet Psychiatry : Mental health interventions in schools in high-income countries

Dr A.T.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
08.10.2014 à 17h07

« Allons bon, les instits devaient avoir 10% de futurs élèves pour l'industrie chaque année, bon voilà on va passer à 30% !
Mais voilà il y a un petit problème, il n'y a plus d'enseignants techniques Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 10

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter