Épidémie d’Ebola, l’OMS organise en urgence une réunion spéciale

Épidémie d’Ebola, l’OMS organise en urgence une réunion spéciale

27.06.2014

Face à la flambée de l’épidémie de maladie à virus Ebola, l’OMS tire la sonnette d’alarme en organisant une réunion spéciale avec les ministres de la Santé de 11 pays et les partenaires impliqués les 2 et 3 juillet 2014 à Accra (Ghana). Alors que l’épidémie actuelle est la plus grave en termes de nombre de cas, de décès notifiés et de répartition géographique, l’institution juge que « des mesures drastiques sont nécessaires ».

Malgré les efforts entrepris avec plus de 150 experts dépêchés pour la surveillance, la communication, la mobilisation sociale, la lutte contre l’infection, la logistique et la gestion de données, le nombre de cas et de décès sont en constante augmentation. Au 23 juin 2014, un total cumulé de 635 cas avait été notifié pour 399 décès.

Potentiel de propagation internationale du virus

Dans son alerte du 18 juin dernier, l’OMS n’avait pas estimé nécessaire de recommander que des restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux soient imposées à la Guinée, au Libéria ou à la Sierra Leone. La situation a évolué entre-temps et, le 27 juin, le Dr Luis Sambo, directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, a estimé qu’« Il ne s’agit plus d’une épidémie spécifique à un pays mais d’une crise sous-régionale qui requiert une action ferme des gouvernements et des partenaires. L’OMS est vivement préoccupée par la transmission en cours de l’épidémie aux pays voisins, ainsi que par le potentiel de propagation internationale ultérieure du virus Ebola. » Très inquiète de l’ampleur prise par l’épidémie, l’association Médecins sans Frontières en avait appelé à l’OMS et aux autorités des pays touchés et des pays limitrophes dès le début de semaine.

Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
28.06.2014 à 00h36

« Il faudra se battre contre le temps trop court et la propagation massive mais voilà, il faut classer les malades en les ayant randomiser séparément on doit donc se retrouver avec 1 groupe de 'théo Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 1

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter