Le projet de loi autonomie au conseil des ministres avant l’été, affirme Valls

Le projet de loi autonomie au conseil des ministres avant l’été, affirme Valls

29.04.2014
  • 1398786681519027_IMG_128720_HR.jpg

Manuel Valls a affirmé ce mardi devant les députés que le projet de loi autonomie sera présenté au conseil des ministres « avant cet été ».

« Le vieillissement de la société est un défi majeur. Nous devons répondre aux inquiétudes des Français, qui craignent de devoir affronter seuls une future perte d’autonomie, ou qui doivent déjà faire face à celle de leurs parents, a déclaré le Premier ministre, lors de son discours de présentation du programme de stabilité à l’Assemblée nationale. Là encore, c’est un sujet de grande préoccupation dans les familles. Je confirme donc que le projet de loi pour l’adaptation de la société au vieillissement sera présenté au conseil des ministres avant cet été ».

Pas de calendrier pour la loi de santé

Manuel Valls a également déclaré qu’il souhaitait « préparer l’avenir », en luttant aussi « contre l’accroissement des inégalités dans le domaine de la santé ». Le Premier ministre a détaillé les têtes de chapitres du futur projet de loi santé – sans en préciser le calendrier –, qui « permettra de réformer ce secteur et de faire face au besoin d’économies, sans réduire la prise en charge des soins, ni leur qualité ».

Pour parvenir à économiser 10 milliards d’euros sur l’assurance-maladie, Manuel Valls a égrené une nouvelle fois les « solutions »identifiées la semaine dernière par Marisol Touraine. Il a réaffirmé que le gouvernement souhaitait miser sur la chirurgie ambulatoire et la mutualisation des achats pour les hôpitaux et qu’il voulait « éviter les actes médicaux inutiles et poursuivre le mouvement de baisse des prix, pour les médicaments de marque comme pour les génériques ».

A.B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
30.04.2014 à 07h55

« Comme cela est bien dit ! : '' les français redoutent de devoir affronter seule leur perte d'autonomie ou celle de leurs parents '' .
J'ai assuré la perte d'autonomie de mes parents , j'ai compr Lire la suite

Répondre
 
30.04.2014 à 22h14

« Tout a fait d'accord A. GARNIER.
Président d'une association d'aide à la personne depuis 29 ans »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les gynécologues s'inquiètent de la désaffection « historique » pour le dépistage du cancer du sein

dépistage

Si le dépistage organisé est perfectible, il reste bien sûr indispensable. Face à la désinformation, les gynécologues jouent la carte de la... 4

Hépatite A et B : AIDES lance un appel à la vaccination à l'approche de l'été

hépatite

AIDES, l'association française de lutte contre le VIH et les hépatites virales, a récemment invité les personnes les plus concernées à se... 1

Stages en cabinet, exonération de charges, bus médicalisés... : le SML délivre son ordonnance contre les déserts

Après la prise de position d'Agnès Buzyn contre la coercition à l'installation, le SML se réjouit du pragmatisme ministériel. Le syndicat... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter