Le zinc en prise orale réduit la durée des symptômes du rhume

Le zinc en prise orale réduit la durée des symptômes du rhume

10.04.2014
  • 1397120713514085_IMG_127453_HR.jpg

    Le zinc en prise orale réduit la durée des symptômes du rhume

Du zinc dans le traitement et en prévention du rhume ? C’est en tout cas ce que suggèrent les résultats d’une méta-analyse cochrane à venir, mais dont les premiers résultats ont été communiqués dans une correspondance du JAMA publiée mercredi.

Les pédiatres indiens Rashmi Rajan Das, de l’Institut des sciences médicales de Bhubaneswar, et Meenu Singh, de l’Institut pour la recherche et l’éducation en médecine de Chandigarh expliquent que, selon les données de 18 études randomisées, la prise orale de suppléments de zinc réduit de moitié la durée des symptômes du rhume s’ils sont pris dans les 24 heures qui suivent l’apparition des premiers symptômes. En outre les études randomisées prises en compte indiquent que les patients qui prennent du zinc ont moins de risque d’éprouver des symptômes au bout de sept jours que ceux sous placebo.

Efficace en prévention chez l’enfant

« Les données des études étaient très hétérogènes, et ces résultats doivent être pris avec prudence », mettent en garde les auteurs. Ils évoquent notamment une grande variabilité des doses, des formulations et des durées de traitement employées qui empêchent de tirer des conclusions solides quant à une éventuelle généralisation de la supplémentation en zinc dans le traitement du rhume. Il semble cependant que l’on atteigne un effet significatif à partir de doses supérieures à 75 mg/j.

Certaines catégories de patients chez qui un simple rhume peut être problématique, comme les patients asthmatiques ou immunodéprimés, n’ont pas été spécifiquement étudiées par aucune des études de la méta-analyse, l’utilisation du zinc n’est donc pour l’heure pas recommandable chez eux. En revanche, la prise prophylactique de zinc sur une durée de cinq mois réduit le nombre moyen de jours d’absence et la prescription d’antibiotiques chez l’enfant, sachant que ces derniers ne sont justement pas recommandés pour un simple rhume.

Rashmi Rajan Das et Meenu Singh, Oral Zinc for the Common Cold, JAMA Clinical Evidence Synopsis, 9 avril 2014, vol. 311, N° 14.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Précarité, accès aux soins, prévention, les premiers pas de la ministre Buzyn en visite à ATD Quart Monde

Buzyn ADT Quart Monde

En choisissant le centre de promotion familiale ATD Quart Monde de Noisy-le-Grand pour son premier déplacement, ce 24 mai, Agnès Buzyn a... 3

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter