Les jeunes qui téléphonent le plus sont aussi les plus anxieux

Les jeunes qui téléphonent le plus sont aussi les plus anxieux

10.12.2013
  • 1386695225481773_IMG_118360_HR.jpg

Un usage fréquent du téléphone cellulaire est lié à l’anxiété, de moins bons résultats universitaires et un moindre sentiment de bonheur, selon une étude menée par des chercheurs de la « Kent State University ».

Les smartphones sont devenus des objets courants de la vie des étudiants, leur permettant d’être constamment connectés avec leurs amis, la famille et Internet. « L’utilisation du téléphone cellulaire ne faisant que croître, il était intéressant de savoir si cela s’associe à des paramètres du succès chez les étudiants », expliquent Andrew Lepp et coll.

Ces auteurs ont inclus dans leur étude plus de 500 étudiants de l’Université. « L’importance de l’usage quotidien du téléphone cellulaire a été enregistrée, et mise en regard de mesures cliniques de l’anxiété et du niveau de satisfaction de chacun sur sa vie, en d’autres mots, du bonheur », écrivent Lepp et coll.

Les résultats montrent une association négative avec les résultats et les notes universitaires et positive avec l’anxiété, comparativement aux étudiants qui usent moins souvent de leur portable. « Le modèle statistique illustrant cette relation est hautement significatif. »

Les résultats n’indiquent pas de relation de cause à effet. Toutefois, une autre équipe a identifié cette année une relation inverse entre l’usage du téléphone cellulaire et la bonne santé cardio-vasculaire, expliquent les auteurs. « Pris ensemble, ces résultats suggèrent que les étudiants devraient être encouragés à évaluer l’usage qu’ils font de leur téléphone portable, et à prendre en compte le fait qu’une utilisation excessive peut être néfaste à leurs performances académiques, mais aussi à leur santé physique et mentale et, au total, à leur bien-être et à leur bonheur. »

Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
14.05.2014 à 10h51

« A priori, on pouvait s'attendre à une telle hypothèse mais, en l'absence d'élément plus précis quant à cette étude, il n'est pas simple d'en apprécier la pertinence. Qu'est-ce qu'un "usage excessif" Lire la suite

Répondre
 
11.12.2013 à 09h36

« Dans notre société hyper-communicante, le sentiment de solitude n'a, à mon sens, jamais été aussi présent.
C'est peut-être ce qu'Alain Souchon appelait "l'ultra-moderne solitude"... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« C'est possible de greffer une 2e fois le visage », explique le Pr Lantieri

greffe lantieri

Un patient, en rejet chronique après une première greffe totale de visage réalisée en 2010, a été transplanté une deuxième fois les 15 et... Commenter

Cannabis : un rapport parlementaire préconise de sanctionner les usagers par une simple amende

cannabis

Le rapport devait être présenté en commission des lois de l'Assemblée nationale mercredi mais, selon des éléments publiés dans la presse,... Commenter

Parisienne de 84 ans sans médecin traitant cherche désespérément un généraliste sur Twitter

Coup de gueule. Une patiente âgée de 84 ans, sans médecin traitant, dénonce la qualité de l'offre de soins en région parisienne dans une... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter