Une nouvelle génération de nanoparticules efficaces per os

Une nouvelle génération de nanoparticules efficaces per os

29.11.2013
  • 1385723127477392_IMG_116984_HR.jpg

Si les nanoparticules ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques, en particulier pour les cancers, la voie d’administration exclusivement injectable en limitait l’intérêt. Une restriction que viennent de dépasser des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en mettant au point une génération de nanoparticules capables de traverser la barrière digestive « normalement » imperméable.

Pour gagner la circulation générale, ces nouvelles nanoparticules sont recouvertes d’anticorps, qui, comme des clefs, se lient aux récepteurs de surface de l’épithélium et ouvrent l’entrée dans les cellules intestinales.

Comme les anticorps du lait maternel

Pour arriver à cette découverte, les chercheurs se sont inspirés de travaux précédents montrant comment les bébés nourris au sein absorbent les anticorps maternels contenus dans le lait. Ces anticorps s’agrippent aux récepteurs de surface appelés FcRN, leur permettant de gagner les vaisseaux sanguins via l’épithélium intestinal.

C’est ainsi que l’équipe américaine a enveloppé de protéines Fc des nanoparticules à forte capacité de transport. De bons résultats ont été obtenus chez la souris pour l’administration d’insuline per os, puisque le passage sanguin s’est révélé suffisant pour rééquilibrer la glycémie.

« Il n’y a aucune ambiguïté : les patients préféreront toujours prendre les médicaments par voie orale », explique le Pr Robert Langer, l’un des auteurs. Il serait envisageable d’appliquer ce même principe à la traversée d’autres barrières, par exemple hémato-encéphalique, pulmonaire ou encore placentaire. Plusieurs types de nanoparticules sont actuellement en cours d’essai clinique, comme certaines chimiothérapies et des ARN courts interférants, capables « d’éteindre » des gènes sélectionnés.

Science Translational Medicine, publié en ligne le 27 novembre 2013

 Dr I.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
30.11.2013 à 14h50

« Serait-ce un espoir pour le traitement + confortable et ô combien simplifié du diabète 1 ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter