Les patients atteints d’hépatite chronique sont désormais éligibles à la vaccination antigrippale

Les patients atteints d’hépatite chronique sont désormais éligibles à la vaccination antigrippale

04.04.2013
  • 1365089935422817_IMG_102438_HR.jpg

    Les patients atteints d’hépatite chronique sont désormais éligibles à la vaccination antigrippale

Dans un avis publié sur son site, le Haut Conseil de la santé publique recommande « d’inclure les patients atteints de maladie chronique avec ou sans cirrhose dans la liste des personnes éligibles à la vaccination contre la grippe saisonnière ».

L’avis a été élaboré à la demande de la Direction générale de la santé (DGS) qui s’interrogeait sur l’opportunité de recommander ou non la vaccination chez les personnes atteintes d’une cirrhose ou d’une maladie hépatique évolutive. « Après avoir fait une revue de la littérature, le HCSP constate, que très peu d’articles décrivent les conséquences de l’infection grippale chez les personnes souffrant de pathologies hépatiques, cirrhoses comprises. Il existe également peu de données sur l’impact de la vaccination chez ces personnes. »

Gravité potentielle

Toutefois certaines données mettent en évidence « la gravité potentielle » de la grippe chez les personnes atteintes de maladie hépatique notamment lors de la pandémie grippale A(H1N1) de 2009. Une étude réalisée au Nouveau Mexique chez 923 cas de grippe confirmé montrait que la maladie hépatique figurait parmi les facteurs de risque de décès. En Grande-Bretagne, une autre étude conduite chez 440 patients décédés de la grippe A(H1N1)2009 révélait que 20 % d’entre eux présentaient une maladie chronique hépatique. La part attribuable à cette pathologie dans les décès dus au virus A(H1N1) chez les patients âgés de 6 mois à 64 ans s’élevait à 7 %, « ce qui signifie que 7 % des décès auraient pu être évités chez les personnes âgées de 6 mois à 64 ans en protégeant de l’infection les patients porteurs d’une hépatopathie chronique ».

Par ailleurs, une étude des facteurs de risque des formes graves de grippe A(H1N1)pdm09 à partir des données internationales (Van Kerkhove et coll.) indique un risque relatif d’hospitalisation des personnes présentant une hépatopathie chronique de 5,7 (données issues de trois pays) et celui de décès de 17,4 (données issues de quatre pays).

Le HCSP souligne que la principale cause des pneumonies communautaires chez les patients atteints de cirrhose hépatique est Streptococcus pneumoniae et que la mortalité chez ces patients est significativement supérieure à celle des patients non cirrhotiques. La pneumonie bactérienne est une complication non rare de la grippe.

Balance bénéfice/risque

Quant aux données d’immunogénicité, « quelques études montrent que ces patients ont une réponse immune satisfaisante aux vaccins grippaux », souligne le HCSP. De même, « il n’existe pas de signal particulier de pharmacovigilance » chez les patients vaccinés. « Bien que le niveau de preuve de l’efficacité de la vaccination antigrippale dans ce groupe de personnes soit faible, le HCSP estime, en raison de la gravité potentielle de la grippe chez les personnes atteintes de maladies hépatiques, que la balance bénéfice/risque de cette vaccination est favorable ». D’où sa nouvelle recommandation.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Recherche sur les cellules souches : un débat éthique, un casse-tête réglementaire et un défi industriel

Abonné
accroche

Les applications potentielles des cellules souches dans le domaine de la recherche et de la santé sont immenses. Dans la pratique, elles... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

Le Dr Yannick Schmitt élu à la présidence de ReAGJIR

Le Dr Yannick Schmitt a été élu à la présidence du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (ReAGJIR) à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter