Marisol Touraine : la pharmacovigilance « doit être mise à plat »

Marisol Touraine : la pharmacovigilance « doit être mise à plat »

23.01.2013
  • 1358961377404301_IMG_97487_HR.jpg

    Marisol Touraine : la pharmacovigilance « doit être mise à plat »

À l’occasion de ses vœux à la presse ce mercredi, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé les priorités santé de l’année 2013. « Vous ne manquerez pas de travail ! » a-t-elle lancé aux journalistes santé avant d’égrener sa feuille de route.

Le décret d’application de la loi Bertrand sur les conflits d’intérêt (entre professionnels et industrie pharmaceutique) a été longuement reconsidéré par le ministère et sera signé « très prochainement ».

S’agissant de la pharmacovigilance, la ministre promet une « réorganisation » des agences et des opérateurs publics du domaine de la santé, des acteurs « trop foisonnants pour être totalement satisfaisants ».

Stratégie nationale de santé

« La pharmacovilance doit être mise à plat car il y a des éléments qui laissent à désirer », a-t-elle précisé alors que la communication sur la pilule de troisième génération a été parfois confuse entre les prises de position du ministère, de la Haute Autorité de santé (HAS) ou de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). La relation entre la HAS et l’ANSM devrait être réexaminée.

Pour le reste, la ministre s’est contentée de rappeler les dossiers santé et protection sociale en cours - sécurité sanitaire, réorganisation du système de soins, consolidation financière de la Sécurité sociale, lutte contre les déserts médicaux - sans oublier la perspective de la « stratégie nationale de santé » à l’horizon du quinquennat. Un prochain déplacement sur ce sujet en soulignera les enjeux, en présence du Premier ministre. La prévention, la mise en place d’un parcours de santé « autour de la personne » et la valorisation des équipes pluriprofessionnelles seront au cœur de cette stratégie.

Quant au « pacte de confiance » à l’hôpital, piloté par Édouard Couty, il fera l’objet de propositions officielles « dans quelques jours ».

 C.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Michel Bignant

Gilets jaunes, violences : « C'est épuisant, physiquement et psychologiquement », lance le médecin chef des pompiers de Paris

À la veille d'un cinquième samedi de mobilisation de certains Gilets jaunes, le Dr Michel Bignand, 51 ans, médecin chef de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) détaille au « Quotidien » l'organisation de ses équipes dan... 20

Une alimentation à base de maïs OGM ne montre « aucun d'effet délétère » chez le rat

OGM MAIS

Il n'est pas possible de distinguer par leur métabolisme ou leur état de santé des rats nourris de maïs OGM de rats nourris au maïs... 4

La prostatectomie radicale améliore la survie des patients atteints de cancer de la prostate localisé

prostatectomie

Face à un patient atteint d'un cancer de la prostate localisé, la prostatectomie améliore la survie de près de 3 ans, comparés à une... 5

Gradation des soins, financement, synergie avec l'université : à Poitiers, Buzyn et Vidal écoutent les CHU mais ne tranchent pas

chu

Poitiers n'est certainement pas le plus grand des centres hospitalo-universitaires (CHU) français mais c'est ici que se discutait l'avenir... Commenter

Un Français sur trois a le sentiment qu’un examen ou un acte médical superflu lui a été prodigué

urgences

Sept Français sur dix n'ont jamais entendu parler des 130 services d'urgences des cliniques de médecine, chirurgie et obstétrique. C'est... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter