Baisse de la mortalité liée à la rougeole dans le monde

Baisse de la mortalité liée à la rougeole dans le monde

18.01.2013
  • 1358507995403046_IMG_97186_HR.jpg

    Baisse de la mortalité liée à la rougeole dans le monde

« Le nombre de décès liés à la rougeole a globalement diminué de 71 % entre 2000 et 2011, de 542 000 à 158 000 », selon de nouvelles données publiées dans le bulletin hebdomadaire de l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Au cours de la même période, le nombre de nouveaux cas a chuté de 58 %, de 853 500 à 355 000.

De tels progrès sont principalement dus à l’augmentation de la couverture vaccinale de 74 % en 2000 à 84 % en 2011 pour la première dose. L’OMS se réjouit également de la hausse du nombre de pays qui ont mis en place la seconde dose dans leurs programmes de vaccination de routine. « Depuis 2000, avec l’aide de l’Initiative Rougeole et Rubéole, plus d’1 milliard d’enfants ont été vaccinés lors des campagnes de vaccination de masse, dont environ 225 millions pour la seule année 2011 », souligne l’organisation.

Flambées épidémiques

Ces bonnes nouvelles ne doivent cependant pas masquer les épidémies survenues dans les pays autres que la région OMS des Amériques où la rougeole a été éliminée depuis 2002 et la région Pacifique Ouest qui est sur le point d’atteindre l’objectif d’élimination. « Environ 20 millions d’enfants dans le monde n’ont pas reçu la première dose du vaccin en 2001 », estime l’OMS.

La plupart de ces enfants vivent dans 5 pays : la République démocratique du Congo (0,8 million), l’Éthiopie (1 million), l’Inde (6,7 millions), le Nigeria (1,7 million) et le Pakistan (0,9 million). Tous ces pays ont dû faire face à des flambées épidémiques en 2011. L’OMS rappelle que ces épidémies ont aussi concerné des pays comme l’Italie (5 189 cas), l’Espagne (3 802 cas) et la France, des pays qui se sont engagés à éliminer la rougeole d’ici à 2015 ou 2020.

Bilan français

Les dernières données françaises de surveillance estiment le nombre de cas de rougeole à 14 966. « La forte décroissance du nombre des cas notifiés entre mai et octobre 2011 signe la fin de la troisième vague », indique l’Institut de veille sanitaire (InVS). Ce que vient corroborer les données selon lesquelles 859 cas ont été notifiés sans pic épidémique notable au printemps, et depuis le nombre de cas a diminué. En dépit de ce bilan plutôt rassurant, les autorités françaises invitent à la prudence : « Il faut veiller à la mise à jour du statut vaccinal avec 2 doses de vaccin pour toute personne âgée d’au moins 12 mois et née après 1980 », insiste l’InVS.

L’OMS, pour sa part, invite à poursuivre les efforts pour, dans certains cas, renforcer les systèmes de santé et les programmes de vaccination et dans d’autres, s’assurer que les parents sont conscients du bénéfice et des risques pour leurs enfants de la vaccination.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 12

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 9

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter