Vaccination antigrippale : 41 % des diabétiques n’ont pas reçu leur bon de la Sécu

Vaccination antigrippale : 41 % des diabétiques n’ont pas reçu leur bon de la Sécu

07.12.2012
  • 1354897325396605_IMG_95538_HR.jpg

D’après une enquête menée auprès de plus 18 000 clients d’officines, 41 % des diabétiques insulino-dépendants de moins de 65 ans n’ont pas reçu de bon de vaccin gratuit.

L’Assurance-maladie envoie chaque année huit millions de bons de vaccin gratuit aux personnes fragilisées de par leur âge ou l’existence d’une maladie chronique comme le diabète insulinodépendant. Par ailleurs, les médecins ont la possibilité d’émettre eux-mêmes un bon de vaccin gratuit pour les patients concernés qui ne l’auraient pas reçu.

Pour évaluer l’impact de ce dispositif, l’UTIP, association visant à l’amélioration des pratiques des pharmaciens, et l’équipe de recherche OPEN ROME ont mené une enquête sur une semaine (du 22 au 27 octobre 2012) auprès de 1 894 pharmacies informatisées.

Près de 96% des seniors correctement ciblés

Il était demandé aux pharmaciens de poser deux questions aux personnes de 65 ans et plus et aux patients qui venaient à leur officine acheter de l’insuline ou des seringues à insuline : « avez-vous reçu de la sécu un bon pour obtenir gratuitement le vaccin grippe » et « savez-vous que votre médecin peut éditer un bon de vaccin gratuit ? »

D’après les 18 820 réponses collectées, les seniors sont plutôt bien ciblés : la quasi-totalité d’entre eux (95, 9 %) a reçu le bon de vaccin gratuit ; les diabétiques insulino dépendants de moins de 65 ans le sont en revanche beaucoup moins bien : plus d’un tiers d’entre eux (41,2 %) dit ne pas avoir reçu ce bon. Quant à la possibilité d’obtenir le bon de vaccin gratuit par le médecin, la majorité des patients interrogés (93,3 % des 65 ans et plus et 91,2 % des diabétiques) l’ignore totalement.

À la suite de cette enquête l’UTIP et OPEN ROME ont mis en place une campagne d’information par mail auprès de 16 000 pharmaciens pour qu’ils relaient l’information sur l’accès gratuit au vaccin auprès de leurs clients concernés.

 Dr HÉLÈNE COLLIGNON
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
08.12.2012 à 13h29

« Il n'y pas pas que les patients qui l'ignorent ! merci quotimed maintenant on sait. »

Répondre
 
07.12.2012 à 20h47

« Encore du travail supplémentaire pour les OS du secrétariat médical! Effectivement, les patients qui contactent leur caisse s’entendent répondre que leur médecin traitant peut éditer le bon (cela m’ Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter