Médicaments non utilisés : 75 % des Français impliqués dans la collecte

Médicaments non utilisés : 75 % des Français impliqués dans la collecte

04.04.2012
Selon une étude réalisée à l’initiative de Cyclamed, l’association chargée de récupérer et d’éliminer les médicaments non utilisés (MNU périmés ou non) rapportés par les patients, les Français sont de plus en plus trieurs. Une nouvelle campagne va être lancée pour faire de la collecte des MNU un réflexe.
  • 1333544586339274_IMG_81481_HR.jpg

En 2011, 14 565 tonnes de médicaments non utilisés (MNU) ont été collectées par les pharmacies françaises et regroupées par les grossistes répartiteurs avant leur valorisation énergétique (+ 8,7 % par rapport à 2010). Rapporté au nombre de boîtes vendues l’année dernière (en baisse de 0,6 %), cela représente une hausse de 9,3 %. Selon un baromètre réalisé en février 2012 par l’institut LH2 pour l’association Cyclamed auprès d’un panel de 1 000 personnes, 75 % des Français déclarent rapporter les MNU chez le pharmacien (contre 72 % en 2011). Et 66 % le font toujours (contre 52 % en 2010).

Seniors, femmes et provinciaux.

« Les trieurs sont surtout les seniors (81 %), les femmes (80 %) et des provinciaux habitant dans des communes de moins de 2 000 habitants (81 %) », souligne Cyclamed. Selon une étude menée par l’institut CSA auprès de 500 foyers représentatifs de la population française, le gisement de MNU s’élève à 439 grammes par foyer (contre 477 grammes en 2010). Rapporté à l’ensemble de la population française, le gisement annuel de MNU sur notre territoire est estimé cette année à 23 300 tonnes (contre 23 500 tonnes en 2010).

Pour que la collecte des médicaments non utilisés devienne un réflexe chez les Français, Cyclamed renouvellera sa campagne télévisée dans le courant du second semestre. Et du 7 avril au 23 juin, l’association diffusera un nouveau message avant et après l’émission « Reportages » de TF1. Cyclamed poursuivra enfin ses actions de communication auprès des professions pharmaceutiques avec la diffusion d’une lettre d’information, ainsi qu’un tour de France dans chacune des régions à la rencontre des partenaires locaux. Plus d’informations sur le dispositif de collecte des MNU sur www.cyclamed.org.

DAVID BILHAUT
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
04.04.2012 à 19h36

« Et quand on pense que tout va à la destruction !
Quel gâchis. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
evenement
Focus

Après le rapport de l'Académie de pharmacie Abonné

Faut-il craindre la multiplication des autotests en accès libre en pharmacie et sur Internet ? Un rapport récent de l'Académie de pharmacie estime que seulement 3 autotests, sur les 13 disponibles, présentent un intérêt clinique pour l'orientation diagnostique des patients. Le « Quotidien » a interrogé les sociétés savantes qui, dans l'ensemble, craignent le manque d'information et le risque que... Commenter

L'OMS veut limiter les interventions médicales inutiles lors de l'accouchement

accouchement

Depuis plus de 20 ans et quel que soit le pays, les accouchements sont de plus en plus médicalisés, sans que cela soit justifié. Le recours... 4

Compensation de la hausse de la CSG pour les médecins : ce que prévoit le nouveau projet d'avenant

negos

Outre la télémédecine, la troisième séance de négociations conventionnelles, jeudi, a abordé la question de la compensation de la hausse de... 17

Accès partiel : le Parlement donne son feu vert

Le Parlement vient de ratifier définitivement deux ordonnances sur la santé dont celle qui autorise certains professionnels d'autres États... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter