Le suivi médical flou des « bitures express » - Des pratiques qui titubent entre urgences et commissariats

Le suivi médical flou des « bitures express »Des pratiques qui titubent entre urgences et commissariats

01.02.2010
Avec la multiplication des phénomènes d’alcoolisation chez les jeunes, « bitures express » ou « binge drinking », environ 70 000 personnes en état d’ivresse (IPM, ivresse publique manifeste) font chaque année l’objet d’un examen médical, avant d’être placées en rétention dans une chambre de dégriserie. Généralement, les IPM sont examinés aux urgences hospitalières. Mais plusieurs villes choisissent l’option ambulatoire, en faisant intervenir SOS médecins. Le flou réglementaire actuel ne semble pas de nature à régler les questions de responsabilité médicale, ni à garantir la sécurité des personnes prises en charge.
  • 1276103475F_600x_124686_IMG_28242_1265086077606.jpg

VANNES, comme d’autres villes bretonnes, est à la pointe de l’expérimentation pour la prise en charge en ambulatoire des IPM. Un engagement régional logique, puisque la « biture express », qui existe dans toutes les villes étudiantes, frappe ici 26 % des jeunes, qui s’alcoolisent sévèrement au moins trois fois par mois, contre 19,7 % en moyenne nationale, selon une récente étude de l’OFDT ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Intox/détoxSans poils : une mode transgenre et discutée

Sanspoils

La mode de l’épilation quasi-intégrale séduit les femmes comme les hommes malgré, chez ces derniers, le retour en force de la barbe. Cette... 2

Des voix venues d'ailleurs : « En Tunisie, ma formation avait atteint ses limites »

SF

Pendant l'été, « le Quotidien » retrace le parcours de médecins étrangers exerçant en France. Aujourd'hui, le Dr Samy Fakhfakh. Cet... Commenter

Vies de médecinVédécé : planches de vie

avatarVédécé

Chantre de l’humour hospitalier, l’auteur de la bande dessinée Vie de Carabin porte un regard sans fard sur le système de santé français et... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter