Vincent Lambert : la cour d'appel confirme l'attribution de la tutelle à son épouse
Brève

Vincent Lambert : la cour d'appel confirme l'attribution de la tutelle à son épouse

Betty Mamane
| 11.07.2016

La cour d'appel de Reims a confirmé la décision rendue le 10 mars attribuant la tutelle de Vincent Lambert, plongé dans un état végétatif depuis 2008, à son épouse Rachel. L'Union départementale des associations familiales de la Marne (UDAF) a été désignée comme subrogé-tuteur.

La cour d'appel va ainsi à l'encontre des réquisitions de l'avocate générale qui, dans une audience à huis clos le 9 juin, avait remis en cause la position du juge des tutelles rémois en recommandant une double tutelle, confiée à une personne physique et une personne morale qui statueraient ensemble.

Les avocats des parents avaient interprété ces réquisitions comme une victoire, estimant que Rachel était « disqualifiée » pour exercer la tutelle. L'un de leurs avocats, Me Jean Paillot, s'est dit « très surpris », de cette décision « ahurissante » et a immédiatement annoncé à l'AFP qu'il allait se pourvoir en cassation. « C'est un revers grave, a-t-il ajouté, car on voit des juges qui s'attachent à trouver une solution qui sera uniquement l'immobilisme. » Les parents de Vincent Lambert souhaitent le transfert de leur fils vers un autre établissement que le CHU de Reims.

Rachel, de son côté, ainsi que François Lambert, le neveu de Vincent, s'opposent à cette perspective, et plaident pour un arrêt des soins, contrairement aux parents, des catholiques traditionalistes partisans d'un maintien en vie.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
DOROTHEE T Médecin ou Interne 12.07.2016 à 14h33

Et qui paie l'hospitalisation ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ROSP

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre de 2016. La prime moyenne des seuls généralistes atteint 6 983 euros (+3,4 %). La CNAM dresse un bilan positif de ce système mais a programmé sa mue dans la nouvelle convention. Points noirs : la vaccination et certains dépistages. 3

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... Commenter

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... 6

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter