Essai de Rennes : « le Figaro » accable l'ANSM

Essai de Rennes : « le Figaro » accable l'ANSM

Betty Mamane
| 14.04.2016
  • ANSM

Dans son édition du 14 avril, « le Figaro », met au jour un rapport confidentiel de l’Agence de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) « accablant » pour Biotrial, le promoteur de l'essai clinique mortel de Rennes, mais aussi pour cette dernière « qui l'a autorisé ». Ce rapport d'enquête interne, émanant de la direction de l'évaluation de l'ANSM et daté du 18 janvier, s'avère en toute apparence « plus sévère » que celui rendu, le 24 mars dernier, par le Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST), mis en place par l'agence, note le quotidien. Notamment concernant l'évaluation clinique du médicament devant être testé. Le document relève ainsi que l'évaluateur des essais pré-cliniques a alerté « d'un effet neuro-système nerveux central » en raison des lésions observées chez le chien, la souris, le rat et le singe. Une alerte qui n'a pas empêché l'évaluation clinique de l'ANSM de conclure que « la sécurité des patients est bien assurée dans cette étude ».

Mention d'effets neurologiques observés chez l'animal

« Le rapport d'évaluation clinique n'intègre pas les signaux de l'évaluateur non-clinique sur les effets neurologiques observés chez l'animal », indique en outre le document, précisant que ce même rapport, en vue d'une première administration à l'homme, affirme « qu'il ne s'agit pas d'un produit à risque ».

Les éléments révélés dans la presse éclairent aussi sur les manquements de Biotrial, en particulier ceux relatifs à l'évaluation des effets indésirables. Le rapport d'enquête interne souligne, de plus, un autre effet indésirable observé chez deux volontaires ayant reçu respectivement 10 mg et 20 mg de produit : des céphalées qui ont duré 29 heures et 49 heures. Là où le rapport du CSST évoque « des cas de vertiges ou de céphalées peu sévères ».

« Le document confidentiel porté à la connaissance du « Figaro » est un rapport d'étape intermédiaire d'un rapport définitif qui a été remis à la justice. Il s'agit essentiellement d'un document administratif », explique l'ANSM au « Quotidien », refusant pour le moment de valider ou commenter les informations livrées par le journal. Et de préciser que la publication dans les prochains jours (autour du 20 avril) du rapport final du CSST devrait apporter les réponses scientifiques attendues.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
sirius Médecin ou Interne 15.04.2016 à 07h01

Ayant beaucoup travaillé (et travaillant toujours) dans le domaine du biomedical engineering, je peux vous citer une phrase qui court les congrès américains : "If you don't have enough money to try Lire la suite

Répondre
 
pierre b Médecin ou Interne 16.04.2016 à 14h46

« Et dans la même veine, j'attends le fukushima Français. Notre gouvernance est à vomir. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter