Huit écoles d'ostéopathie recalées récupèrent leur agrément

Huit écoles d'ostéopathie recalées récupèrent leur agrément

10.03.2016
  • osteo

Huit écoles d'ostéopathie, privées l'été dernier d'agrément, l'ont récupéré pour une durée de cinq ans, certaines après un recours à la justice, selon des décisions parues ce 10 mars au « Journal officiel ».

Il s'agit du centre d'ostéopathie ATMAN (à Valbonne-Sophia Antipolis, Alpes -Maritimes), de l'Andrew Taylor Still Academy (ATSA) (à Limonest, près de Lyon), du Collège ostéopathique du Pays basque (à Biarritz), de l'école Danhier d'ostéopathie (Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis), de l'Institut de formation supérieure en ostéopathie de Vichy, de l'Institut d'ostéopathie de Bordeaux, de l'Ecole européenne d'ostéopathie du campus privé d'Alsace (à Strasbourg) et de l'établissement de formation Ostéobio (à Cachan, dans le Val-de-Marne).

Tous sont agréés « pour une durée de cinq ans à compter du 1er septembre 2016 pour dispenser une formation en ostéopathie », précisent les décisions du ministère de la Santé.

14 écoles sur 37 jugées non conformes

En juillet, le ministère avait publié une liste controversée d'écoles agréées. Sur 37 dossiers soumis, seuls 23 avaient été jugés en conformité avec les nouveaux critères d'enseignement fixés fin 2014, au terme d'une concertation avec la profession visant à harmoniser la qualité des diplômes délivrés. 

Il s'agissait aussi de réguler la multiplication des établissements observée ces dernières années, avec une cinquantaine d'écoles et une quinzaine de formations universitaires recensées, pour des frais d'inscription allant jusqu'à 8 000 euros par an.

Mais plusieurs écoles ont attaqué en justice une décision selon elles injustifiée, à l'instar d'Ostéobio, qui a obtenu gain de cause devant le tribunal administratif de Melun et le Conseil d'Etat. 

Engagé à revoir sa copie, le ministère de la Santé lui avait déjà délivré en octobre un agrément provisoire pour 2015.

Des capacités d'accueil augmentée pour acueillir davantage d'étudiants

Après avoir soumis un nouveau dossier « quasiment inchangé », l'école se réjouit désormais d'avoir récupéré son agrément, assure à l'AFP son directeur adjoint, David Dessauge. Mais la décision de juillet « nous a fait perdre 110 étudiants et un million d'euros » a-t-il regretté.

Les étudiants des écoles privées d'agrément étaient en effet invités à se rediriger vers des établissements agréés. Pour leur garantir des places, des décisions également publiées jeudi au J.O. ont d'ailleurs encore augmenté les capacités d'accueil de certaines écoles à partir de la rentrée 2016. 

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 15 Commentaires
 
correctif Kinésithérapeute 13.03.2016 à 15h28

« Si on avait laissé se développer la thérapie manuelle orthopédique pour les kinésithérapeutes et une universitarisation ainsi qu un accès direct comme dans tous les pays évolués... il n'y aurait pa Lire la suite

Répondre
 
JEAN LOUIS G Médecin ou Interne 17.03.2016 à 21h26

« Bonsoir, Anne Claire
merci pour votre vigilance et votre opinion
conforme à l'éthique médicale »

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 14.03.2016 à 21h56

« Et les "ostéopathes" exclusifs encore moins. »

Répondre
 
CATHERINE G Pharmacien 12.03.2016 à 11h06

« Ce sont effectivement des écoles chères mais quand au non fondement de l'ostéopathie expliquez moi alors pourquoi de nombreux médecins s'y forment et toutes les écoles ne se valent pas si le concour Lire la suite

Répondre
 
JEAN LOUIS G Médecin ou Interne 13.03.2016 à 20h06

« les médecins se forment à des techniques manuelles valables mais,
en complément d'un savoir diagnostique que n'ont pas les ostéopathes non médecins,
ils veulent acquérir d'autres moyens thérapeuti Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 13.03.2016 à 01h57

« Pourquoi de nombreux médecins s'y forment ? parce que tous ne sont pas rationnels. Parce que l' "ostéopathie" (= "maladie des os" ?? ça commence mal !) est un placebo qui, comme tout placebo, peut a Lire la suite

Répondre
 
Le doc Médecin ou Interne 12.03.2016 à 08h58

« C'est plus ni moins l'énième reflet de l'inconséquence d'un gouvernement qui fait plus de pas en arrière qu'en avant et qui cautionne ce genre de formation bidon . La mode actuelle de l'ostéopathie Lire la suite

Répondre
 
Scalex Médecin ou Interne 11.03.2016 à 15h38

Au courrier de ce matin, je trouve l'avis d'installation dans mon secteur d'un ènième ostéopathe. Pourquoi ne pas avoir dirigé tous ces jeunes vers des études médicales traditionnelles en sept ans ? Lire la suite

Répondre
 
JEAN LOUIS G Médecin ou Interne 12.03.2016 à 07h49

« Parce que la plupart ont connu l'échec pour cette filière !
peu ont une irrésistible vocation initiale
mais tous garderont l'idée qu'ils font une "médecine", d'autant que ce vocable est maintenant Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 11.03.2016 à 23h38

« Évidemment, puisque les gens qui sortent de ces écoles ne sont en rien des professionnels de santé ! Les six ans ne servent qu'aux écoles, à faire du blé ! Six ans de n'importe quoi, c'est toujours Lire la suite

Répondre
 
JEAN LOUIS G Médecin ou Interne 10.03.2016 à 20h46

«  il s'agit bien, ici , d'une ostéopathie sans fondement médical et sans rapport avec la médecine ostéopathique ou, mieux, orthopédique, très lucrative pour les écoles , largement médiatisée mais tou Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 11.03.2016 à 23h40

«  Absolument. Ce n'est que du business, et ce ne sont pas des professionnels de santé, mais ils savent très bien se vendre, au point de s'infiltrer jusque dans les hôpitaux !! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 3

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 10

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter