Le tiers payant amputé officialisé après sa publication au « J.O. »

Le tiers payant amputé officialisé après sa publication au « J.O. »

Stéphane Long
| 28.01.2016
  • TIERS PAYANT

Adoptée au mois de décembre 2015, la loi de santé a été publiée au « Journal officiel », mercredi 27 janvier 2016. L’article 83 sur la généralisation du tiers payant y figure naturellement dans sa version « expurgée » par le Conseil constitutionnel : l'obligation ne concerne que la part des dépenses prises en charge par l’assurance maladie.

Le déploiement se fera bien comme prévu, à compter du 1er juillet 2016 pour les patients à 100 % (ALD, femmes enceintes..), puis à partir du 1er janvier 2017 pour l’ensemble de la population. Mais le tiers payant ne sera donc pas obligatoire pour la part complémentaire (seuls les médecins volontaires pratiqueront le TPG intégral). 

Les modalités du dispositif connues dans un mois

Les modalités techniques envisagées pour la généralisation du tiers payant seront connues très prochaînement. La CNAM et les complémentaires doivent remettre un rapport sur le sujet au ministère de la Santé, conformément aux dispositions prévues par la loi.

Les solutions envisagées devront répondre aux exigences des professionnels : « La simplicité de l'utilisation, la lisibilité des droits et la garantie du paiement », dit la loi. Ce rapport devra également mentionner les calendriers et les modalités de test du dispositif.

 Lire le texte de loi dans le « Journal officiel »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
Hervé M Médecin ou Interne 28.01.2016 à 21h49

« Derrière tout ce cinéma délétère, n'oublions pas les grosses cachotteries qui avancent doucement et qui sont soutenues par les élites financières a la conférence de Davos: suppression de la monnaie, Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 22

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter