Antibiorésistance : Touraine veut passer sous le seuil des 10 000 morts par an, au lieu de 13 000

Antibiorésistance : Touraine veut passer sous le seuil des 10 000 morts par an, au lieu de 13 000

Coline Garré
| 24.09.2015

La situation est critique, le document rendu ce 23 septembre à Marisol Touraine par le Dr Jean Carlet, président de l’Alliance Contre le développement des Bactéries Multi-Résistantes (ACdeBMR), n’est pas tant un rapport qu’un appel : « Si rien ne change rapidement, la résistance bactérienne paralysera notre système de santé », y lit-on.

Chaque année, les infections à bactéries multirésistantes touchent 158 000 Français, et 12 500 en meurent, selon l’étude Burden BMR, conduite par l’Institut national de veille sanitaire. En France, le coût de la consommation d’antibiotiques en ville est supérieur de 71 millions d’euros à la moyenne européenne et de 441 millions d’euros par rapport aux pays les plus vertueux. Entre 30 et 50 % des antibiothérapies sont prescrites inutilement.

Malgré le plan d’alerte sur les antibiotiques 2011-2016, « la consommation globale d’antibiotiques est à nouveau en hausse depuis 2010 », a indiqué Marisol Touraine. Parallèlement, rares sont les nouveaux antibiotiques qui arrivent sur le marché, leur retour sur investissement étant considéré comme trop faible par les industriels. L’antibiorésistance est un phénomène global, en partie provoqué par les activités humaines et la pollution. Sans réaction de la communauté internationale, plus de 10 millions de personnes pourraient mourir chaque année de l’antibiorésistance en 2050, estiment les experts.

Réduire de 25 % la consommation française

Le rapport insiste sur la nécessité d’un pilotage national de la lutte contre l’antibiorésistance, confié à un comité interministériel auprès du Premier ministre. « Je désignerai prochainement le délégué chargé de piloter ce travail », annonce Marisol Touraine. Sa mission : réduire de 25 % la consommation globale d’antibiotiques (ce qui était déjà l’objectif du plan 2011-2016 étalé sur 5 ans) et faire passer la mortalité en dessous des 10 000 décès par an.

Renforcer l’engagement des prescripteurs et limiter la durée de prescription à 7 jours

Pour améliorer la prescription des antibiotiques, le rapport préconise d’inscrire dès la prochaine négociation conventionnelle davantage d’indicateurs sur l’antibiothérapie dans la ROSP des généralistes, et de les étendre à d’autres spécialistes (pédiatres, ORL).

L’Assurance-maladie doit pouvoir envoyer chaque année aux médecins de ville le relevé de leurs prescriptions et cibler les mauvais élèves, qui devraient être obligatoirement formés et évalués.

À l’hôpital, l’indicateur composite de bon usage des antibiotiques (ICATB.2) doit être revu, en intégrant de nouveaux indicateurs. En EHPAD, un programme de bon usage des antibiotiques doit devenir une mission obligatoire du coordonnateur ; un score de certification ICATB adapté serait nécessaire.

Les durées de prescriptions doivent être revues à la baisse, avec la suppression de fourchettes (« entre 7 et 10 jours ») et la limitation à une semaine pour les traitements en médecine ambulatoire.

Un référent antibiotique devrait être présent dans chaque ARS. Des recommandations sur l’antibiothérapie validées par la HAS doivent être mises à disposition des prescripteurs.

Les résultats de l’expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques dans 100 officines seront publiés dans les prochains mois.

Recherche et innovation

Fidèle au rapport, Marisol Touraine a annoncé le lancement en 2016 d’un plan national interdisciplinaire de recherche sur l’antibiorésistance, piloté par l’alliance pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan) et l’alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi). Les experts proposent qu’il s’étende sur 5 ans (2016-2020).

Lors du prochain G7 Santé à Berlin début octobre, la ministre de la Santé devrait défendre la nécessité d’innover sur le modèle économique et de reconnaître un statut à part pour les produits novateurs, que les industriels rechignent à produire.

Enfin, la sensibilisation du grand public sera relancée en particulier sur les réseaux sociaux et via les nouvelles technologies. Marisol Touraine soutiendra la candidature de lutte contre l’antibiorésistance comme grande cause nationale 2016, proposée par les associations le Lien et AC2BMR.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
Jean-Paul B Médecin ou Interne 28.09.2015 à 20h23

« Et n'oublions pas que la moitié des antibiotiques sont utilisés dans la pratique vétérinaire dans des conditions souvent très loin des bonnes pratiques... »

Répondre
 
FRANCOIS D Vétérinaire 11.10.2015 à 21h11

« Beaucoup de souches de Staphylocoque doré sont souvent des souches humaines déjà résistantes aussi bise en petit qu'en grands animaux »

Répondre
 
Emeline C Médecin ou Interne 27.09.2015 à 17h32

« "Entre 30 et 50% des antibiothérapies sont prescrites inutilement". D'où sortent ces chiffres, comment l’évalue t-on ?
L’émergence de nombreuses résistances aux atb et la sur prescrip-tion sont bi Lire la suite

Répondre
 
Scared Médecin ou Interne 25.09.2015 à 10h23

On ne sait si cet objectif sera atteint, mais le PS a perdu les 2/3 de ses cotisants.

Répondre
 
JACQUES L Médecin ou Interne 25.09.2015 à 09h26

Encore beaucoup de bruit pour rien, et les media affichent " 13 000 morts du fait des antibiotiques" ce qui est loin de correspondre à la réalité, ( combien de morts évitées grâce aux mêmes Lire la suite

Répondre
 
tequila63 Médecin ou Interne 25.09.2015 à 08h47

Combien de morts par non prescription d'antibiotiques ou par retard de prescription on évite le calcul par ailleurs depuis la mise sur le marché de l'augmentin il y a 40 ans aucun antibiotique Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter