Attractivité à l’hôpital : deux syndicats de PH envisagent un « mouvement fort » en octobre

Attractivité à l’hôpital : deux syndicats de PH envisagent un « mouvement fort » en octobre

Christophe Gattuso
| 01.09.2015

Avenir hospitalier et la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH) songent à lancer un « mouvement fort début octobre » si les pouvoirs publics ne rendent pas plus attractives les carrières médicales et pharmaceutiques à l’hôpital public.

Les deux syndicats déplorent que le rapport remis le 20 juillet au gouvernement sur ce sujet par l’ancien sénateur socialiste Jacky Le Menn, qui n’a pas été rendu public, ne soit toujours pas publié. « Les intentions du ministère de la Santé ne sont pas connues et aucune date n’est fixée pour les diverses concertations à venir », regrettent la CPH et Avenir hospitalier.

Impatience

Les deux syndicats réclament des « signes forts » à l’entrée dans la carrière hospitalière, une revalorisation de la rémunération, une meilleure couverture sociale et la possibilité d’accéder au secteur II.

Le respect du temps de travail hebdomadaire maximum (48 h par semaine), la suppression des astreintes de sécurité et du temps additionnel de nuit figurent également parmi leurs priorités ainsi que l’introduction d’une 5e demi-journée par période de 24 heures de travail.

Avenir hospitalier et la CPH souhaitent aussi un fonctionnement plus démocratique de l’hôpital (nomination des responsables médicaux après avis des pairs) et des garanties sur le fonctionnement des futurs groupements hospitaliers de territoire (GHT). Ils demandent que les praticiens qui s’engageront dans ces groupements le fassent « sur la base d’un projet médical issu des équipes concernées (...) et non sur des décisions managériales loin du terrain ».

« L’ensemble de ces mesures permettra de donner reconnaissance et sens au travail de praticien hospitalier », concluent Avenir hospitalier et la CPH, qui s’impatientent depuis plusieurs mois.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 01.09.2015 à 20h22

« Qu'ils fassent la grève totale avec nous à partir du 3 octobre ! »

Répondre
 
pierre b Médecin ou Interne 02.09.2015 à 08h00

Et ils auront gain de cause immédiatement comme les urgentistes à Noël 2014. Quant au message des libéraux, il deviendra illisible pour la population.

Répondre
 
catherine G Médecin ou Interne 01.09.2015 à 19h07

La médecine meurt.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 6

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 1

Création d'un modèle miniature d'appareil reproducteur féminin

Woodruff Lab

Une équipe de l’université Northwestern (Illinois, États-Unis) a développé un appareil reproducteur féminin miniature, et l'a présenté dans... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter