La HAS publie un protocole national de diagnostic et de soins sur la maladie de Huntington

La HAS publie un protocole national de diagnostic et de soins sur la maladie de Huntington

28.08.2015

Afin d’expliciter aux professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un patient atteint de la maladie de Huntington, la Haute Autorité de santé (HAS) vient de publier un protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) consacré à cette affection neurodégénérative d’origine génétique. Le protocole permet notamment aux médecins traitant d’identifier les spécialités pharmaceutiques à utiliser dans une indication non prévue dans l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) ainsi que les spécialités, produits ou prestations nécessaires à la prise en charge des patients mais non habituellement pris en charge ou remboursés.

Prendre en compte la famille

Le Protocole fournit également une description des outils diagnostiques pour l’évaluation de la sévérité et de l’extension de la maladie, ainsi que pour la recherche de comorbidités. Le PNDS comprend une partie traitant de l’annonce de la maladie aux patients et à la famille, ainsi qu’une section sur le conseil génétique, c’est-à-dire le processus par lequel des patients ou des parents à risque d’une maladie héréditaire doivent être conseillés et informés de la nature et des conséquences de la maladie en question, de la probabilité de la développer et/ou de la transmettre à leur descendance, et des options qui se présentent à eux en matière de planification de vie et de planification familiale.

Damien Coulomb

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 57

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter