Médecine du travail : les salariés aux postes à risque bénéficieront d’une surveillance renforcée

Médecine du travail : les salariés aux postes à risque bénéficieront d’une surveillance renforcée

29.05.2015
  • Médecine du travail : les salariés aux postes à risque bénéficieront d’une surveillance renforcée - 1

L’Assemblée nationale a intégré jeudi au projet de loi sur le dialogue social plusieurs mesures d’un récent rapport sur la médecine du travail prônant d’assouplir le contrôle de l’aptitude.

Les députés ont ainsi décidé de renforcer la surveillance des salariés occupant des postes à risque. Aujourd’hui, le code du travail prévoit une visite médicale obligatoire pour tous les salariés, avant l’embauche ou la fin de la période d’essai, pour vérifier leur aptitude au poste de travail. Une fois embauchés, les salariés ont une visite au minimum tous les deux ans en principe.

La mission pilotée par le député socialiste de l’Isère Michel Issindou propose de limiter le contrôle de l’aptitude aux salariés qui occupent un poste présentant des risques spécifiques pour la santé et à des postes sécurité, dont les tâches peuvent mettre en danger leur sécurité ou leur santé, la sécurité d’autres travailleurs mais aussi de tiers (pilotes d’avion, conducteurs de train, grutiers...).

Démographie médicale préoccupante

En vertu des amendements votés, y compris par la droite, les salariés affectés à des postes de sécurité ou à risque, ainsi que ceux dont la situation personnelle le justifie, bénéficieront d’une surveillance médicale spécifique, renforcée par rapport à celle des autres salariés. L’objectif de cette prévention ciblée est de « dégager le médecin du travail des missions d’aptitude à la chaîne » pour les concentrer sur les missions « plus valorisantes »« leur rôle majeur est attendu » et sur « un travail de terrain », dans un contexte où « la démographie médicale en santé au travail est extrêmement préoccupante ».

Pour tous les autres salariés, le rapport propose d’abandonner la vérification systématique de l’aptitude à l’embauche, qui serait remplacée par une « visite obligatoire d’information et de prévention », réalisée par l’infirmier de santé au travail sous la responsabilité du médecin du travail et donnant lieu à une simple « attestation de suivi de santé ». Par la suite, les salariés auraient « une visite médicale périodique au minimum tous les cinq ans ».

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
Bernard L Médecin ou Interne 30.05.2015 à 00h48

« Présenter comme "progrès" en matière de santé au travail ce que ce nouveau rapport propose est un beau tour de passe-passe. Il semblerait que les rédacteurs de ce rapport aient une pratique livress Lire la suite

Répondre
 
JLCB Médecin ou Interne 29.05.2015 à 22h56

« Comme tous les postes de travail peuvent être à risque, il suffit d'avoir une voiture par exemple ou même de risquer d'être victime de risques psycho-sociaux, on n'est pas prêt de s'en sortir.... »

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 29.05.2015 à 16h18

« Bon on commence à travailler = surveillé - chômage =surveillé - invalidité = surveillé - retraité=surveillé - où est la liberté dans tout cela ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mise à jour des diplômes, nouveau statut, évaluation des compétencesRéforme de l'internat : ce qui va changer en 2017

med legale

Le décret très attendu engageant la réforme du 3 e cycle vient d'être publié au « Journal Officiel ». Comment seront formés les médecins de... Commenter

Pr Alain Fischer (immunologiste, AP-HP) : « La priorité absolue, c'est de protéger les plus vulnérables » Abonné

fischer

La Pr Alain Fischer, immunologiste et père de la thérapie des « bébés-bulle », a présidé le comité d'orientation de la concertation... Commenter

Une généraliste obtient la condamnation d'un patient qui l'accusait à tort de refus de soins

proces

Attaque, riposte. Un patient l'avait attaquée devant les juridictions ordinales pour refus de soins avant de retirer sa plainte. Le Dr... 66

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter