Ophtalmologistes : face à la pénurie, la profession met en avant les solutions qui marchent

Ophtalmologistes : face à la pénurie, la profession met en avant les solutions qui marchent

Henri de Saint Roman
| 11.05.2015
  • Examen de la vue à l'aide d'un réfracteur.

À l’occasion du 121ème congrès de la société française d’ophtalmologie (*), le syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a fait le point sur les initiatives d’une spécialité confrontée à une démographie vacillante.

La délégation de tâches est une piste prioritaire pour lutter contre les délais d’attente. La profession a mis sur pied une coopération ophtalmologistes orthoptistes pour le renouvellement des prescriptions de lunettes.

Après une expérimentation dans la Sarthe, un arrêté paru en janvier 2015 a autorisé la généralisation du protocole, qui est testé dans 14 régions. Dans deux ans, si les résultats restent positifs, cette nouvelle pratique sera financée par la Sécurité sociale. Pour le Dr Thierry Bour, président du SNOF, l’intérêt de cette coopération est manifeste. Elle permet de faire passer les délais d’attente (pour un simple renouvellement) de douze mois dans certaines régions à 15 jours. Mais les ophtalmologistes de secteur II sont plus nombreux que ceux de secteur I à pouvoir l’expérimenter, car leur niveau de revenus permet plus facilement l’embauche d’un orthoptiste. Environ 80 % des nouveaux installés choisissent le secteur II. À terme, juge le SNOF, une grande majorité d’ophtalmologistes exercera en honoraires libres.

Dépistage des patients diabétiques confié aux orthoptistes

Les ophtalmologistes s'approprient aussi la télémédecine. Un protocole initié au CHU de Rouen permettra bientôt à des orthoptistes de Neufchatel en Bray (76) de renouveler une prescription de lunettes sous le contrôle à distance du Chu de Rouen (76). Le protocole a été validé par la HAS et l'expérimentation devrait commencer rapidement. Mais déjà, le dépistage du diabète par des orthoptistes, pour des patients non suivis régulièrement par des ophtalmologistes fait l'objet d'un protocole validé et appliqué sur toute la France. Les patients sont vus par l'orthoptiste qui réalise un cliché de leur fond d’œil. La photo est adressée à un ophtalmologiste qui contrôle le dossier à distance et effectue son compte rendu. Il s'agit du premier acte de télémédecine  en France faisant l'objet d'une prise en charge par l'assurance-maladie.

Le syndicat s’alarme en revanche d’un amendement UMP introduit dans le projet de loi Macron lors de son examen au Sénat. La disposition supprime toute obligation d’ordonnance pour les verres correcteurs, quel que soit l’âge du patient. « Dans 36 % des cas de patients venus chez un ophtalmo pour un renouvellement d’ordonnance de lunettes, calcule le SNOF, le praticien détecte une pathologie, parfois grave ». Le SNOF rappelle que les affections de l’œil les plus graves sont asymptomatiques.

(*) Jusqu’au mardi 12 mai au Palais des congrès de la porte Maillot à Paris
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
Didier G Autre Professionnel Santé 12.05.2015 à 13h31

« Dans la région d'Orléans, on est bien loin d'offrir aux citoyens ces judicieuses innovation. Prescrit par la CPAM à un diabétique, le fond d'oeil du patient nécessite toujours un délai de 7 mois pou Lire la suite

Répondre
 
boper31 Médecin ou Interne 11.05.2015 à 23h18

« Et si on demandait aux généralistes d'être compétents et de faire de la médecine générale plutôt que de faire le moine copiste et de recopier frauduleusement une ordonnance dictée par un opticien po Lire la suite

Répondre
 
homeopotard Industrie Pharmaceutique 12.05.2015 à 10h38

« Comment faire si le délai pour un rendez-vous dépasse un an ? »

Répondre
 
claude a Médecin ou Interne 11.05.2015 à 22h16

« Résident au Maroc : pénurie concomitante d'ophtalmo !
Et palliée par une compétence réelle et s'appuyant sur du matériel performant, des opticiens !
Résultat ? : Lunettes adaptées, après évalua Lire la suite

Répondre
 
Médecin75 Médecin ou Interne 11.05.2015 à 21h33

« Et si on demandait aux ophtalmos de faire avant tout ce pour quoi ils ont été formés pendant au moins 6 ans au frais du contribuable : opérer... Sinon, ça fait un peu cher la formation pour prescrir Lire la suite

Répondre
 
odile m Médecin ou Interne 12.05.2015 à 14h39

« La CS ophtalmo ne se résume pas à une prescription de lunettes, heureusement pour les patients et les ophtalmo !! »

Répondre
 
JEAN BERNARD R Médecin ou Interne 12.05.2015 à 15h47

« Tout d'abord la formation des ophtalmologistes ne dure "que" 5 ans et je vous rassure elle ne coûte rien aux contribuables car ce sont les internes qui la paient par leur travail et les services qu' Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La CNAM généralise une plateforme pour lutter contre le renoncement aux soins

revel

Nicolas Revel, directeur général de la caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a annoncé ce mardi la généralisation à l'ensemble du... Commenter

Un chirurgien de l'hôpital de Roubaix soupçonné de violences envers des patients et personnels

roubaix

Le conseil départemental de l'Ordre des médecins (CDOM) du Nord a ouvert une enquête hier, lundi, sur un chirurgien de l'hôpital Victor... Commenter

Des élus bourguignons manifestent pour l'ouverture d'une première année de médecine à Nevers

Une vingtaine d'élus de la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté), dont le président PS du département, Patrice Joly, se sont rassemblés lundi à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter