A quand remonte l’étude de ce phénomène par les psychiatres ? | Le Quotidien du Médecin

A quand remonte l’étude de ce phénomène par les psychiatres ?

29.03.2012
favoritePrint

Ce n’est que vers la fin du XIXe siècle que les psychiatres ont commencé à s’intéresser à la sexualité et à ses perturbations. Krafft-Ebing a publié la première description médicale des perturbations du comportement sexuel et a décrit l’hypersexualité sous le nom d’hyperesthésie sexuelle. Puis, les psychanalystes se sont intéressés à la question sexuelle et à ses déviances et ont, pendant presque un siècle, permis de mieux appréhender les troubles du comportement sexuel et leur prise en charge.

En 1948, Kinsey publie, en interrogeant un échantillon de plus de 5 000 hommes âgés de 30 ans en moyenne, le nombre moyen hebdomadaire d’orgasmes rapporté par ces sujets (rapport sexuel, fellation ou masturbation). Il apparaît ainsi que, dans cette population, un faible pourcentage (7,6 %) déclare un orgasme quotidien pendant une période de cinq années consécutives. C’est tout naturellement à partir de ce que le rapport Kinsey considérait comme étant statistiquement très au-delà de la moyenne que la notion d’hypersexualité a été définie. La notion d’hypersexualité n’inclut en principe qu’une activité sexuelle conventionnelle et écarte donc les comportements sexuels déviants de sa définition. Ces derniers sont actuellement définis par le terme paraphilie.

Revenir au sommaire de l’article.

Pr F. THIBAUT
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

État d'urgence dans les lycées : le tabac de la discorde entre les ministres de la Santé et de l'Éducation

LYCEE

Les consignes des ministères de l'Éducation et de la Santé seraient fortement divergentes en ce qui concerne le droit des lycéens à fumer... 6

MERS-CoV : une première autopsie perce à jour des mystères

autopsie

L'autopsie est en déclin, ses enseignements restent parfois irremplaçables. En témoigne la première autopsie d'un patient atteint du... 1

Le futur DES de médecine générale restera fixé à 3 ans et comprendra deux stages en ambulatoire

Le futur diplôme d'études spécialisées (DES) de médecine générale qui doit voir le jour à la rentrée universitaire de 2017 restera fixé à... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter