Inhibition de la réparation de l’ADN, sensibilisation au traitement - L’hyperthermie, un outil potentiel ontre les cancers

Inhibition de la réparation de l’ADN, sensibilisation au traitementL’hyperthermie, un outil potentiel ontre les cancers

10.05.2011
Un grand nombre de thérapies anti-cancéreuses agissent au travers d’un mécanisme cytotoxique dit de cassure double-brin (DSB) qui détruit l’ADN de la cellule maligne. On observe toutefois des résistances à ces traitements, dues à la réparation des DSB. Des chercheurs hollandais ont trouvé un moyen de s’opposer à cette défense. Ils montrent qu’une hyperthermie modérée inhibe la réparation de l’ADN et sensibilise la cellule cancéreuse aux inhibiteurs de la protéine de réparation PARP-1. Cette approche non invasive pourrait connaître, combinée aux autres traitements inducteurs de DSB, des applications prometteuses dans toutes sortes de cancers.

LES EFFETS génotoxiques de type DSB induits par les rayonnements ionisants ou par certains agents chimiques sont minimisés par la capacité des cellules cancéreuses à se « protéger » en réparant leur ADN. L’une des voies de réparation est la recombinaison homologue (HR). L’élévation de la température a la propriété de s’opposer à cette réparation de l’ADN....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

L'adjoint au médecin libéral, premier pas vers l'installation ? Abonné

ADJOINT

Depuis début janvier, en Eure-et-Loir, les internes non thésés peuvent devenir adjoints de médecins libéraux qui exercent en cabinet de... 3

Bergerac ouvre un centre de santé et tente d'apaiser les médecins libéraux agacés

bergerac

Est-ce la fin de la pénurie médicale à Bergerac ? En 2016, le départ de plusieurs médecins généralistes libéraux a placé les professionnels... 59

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter