Une pandémie aux effets durables

Virus : désastre à long terme  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 17/03/2020
Que l'on soit malade ou pas, que l'on soit ou non plus vulnérable que d'autres, que l'on craigne le coronavirus ou que l'on méprise le danger qu'il représente, la pandémie va laisser de nombreuses traces dans la vie quotidienne de la planète.
Macron à l'hôpîtal Necker à Paris

Macron à l'hôpîtal Necker à Paris
Crédit photo : AFP

Ma précédente chronique dans ces colonnes ayant été consacrée à la démondialisation induite en partie par le coronavirus, je n'ai pas d'autre choix que de montrer aujourd'hui que le même virus va nous renvoyer dix ans en arrière en termes de progrès économique et social. Il s'agit plus de réalisme que de sombre pessimisme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte