Verbatim Véran  Abonné

Publié le 19/05/2020

« Dans les régions où les ARS considèrent que le virus circule peu, et selon l'occupation des services de réanimation et les ressources disponibles, les établissements peuvent reprogrammer des opérations »

Olivier Véran, ministre de la Santé, le 11 mai


Source : Le Quotidien du médecin