Verbatim FHF

Publié le 12/09/2019

« Les principales mesures annoncées font partie des propositions formulées par la FHF. Mais la forfaitisation à tous crins n’est pas la garantie d’un financement adapté. Réarmer des lits nécessite d’avoir des professionnels médicaux et paramédicaux capables de prendre en charge les patients… Ce qui renforce encore l’impérieuse nécessité d’un choc d’attractivité paramédical. L’annonce relative aux soins non programmés en ville, organisés par les CPTS, nécessitera un véritable courage politique. »

Frédéric Valletoux

Président de la FHF

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?