Une crise globale  Abonné

Publié le 20/01/2020

La réanimation pédiatrique connaît des difficultés dans toute la France. À l'hôpital du Mans, le service de quatre lits est fermé depuis le 1er janvier faute d'anesthésistes-réanimateurs. Les jeunes patients sont réorientés vers Tours ou Angers. À l'hôpital Armand-Trousseau (Paris, Assistance publique-Hôpitaux de Paris), 25 enfants ont été transférés en décembre. Pour certains, il a fallu aller jusqu'à Lille, Rouen ou Caen pour leur trouver un lit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte