Courrier des lecteurs

Un service national pour les déserts médicaux ? Pas réaliste

Publié le 17/03/2020

Je me permets par ce courrier de répondre à notre confrère Yves Pirame. Dans un courrier adressé au Quotidien (du 2/3/2020), ce dernier proposait une solution pour limiter les déserts médicaux : demander aux jeunes médecins d’intégrer un service national durant 1 an.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)