Tout bilan du 5 décembre est prématuré

Un mouvement social obsédant

Par
Richard Liscia -
Publié le 09/12/2019
Contraint par les délais d'impression et la volatilité de l'actualité, le chroniqueur demeure incapable de s'arracher au seul événement qui préoccupe vraiment les Français. Aujourd'hui, on peut dire que la démonstration de force des syndicats a été un succès, on ne sait pas trop ce qui va se passer dans les jours qui viennent.
Jeudi dernier à Paris

Jeudi dernier à Paris
Crédit photo : AFP

L'approbation massive de nos concitoyens au mouvement ne permet pas de croire à un retour au calme dans quelques jours. Les organisations syndicales et l'opposition politique veulent transformer l'essai : si les grévistes sont satisfaits d'avoir fait dérailler la machine productive, la droite et l'extrême droite en attribuent la seule responsabilité au gouvernement. Lequel tente d'envoyer à la fois des signaux de fermeté et un appel au dialogue, position éminemment inconfortable qui ne rendra pas plus crédibles les concessions éventuelles qu'il pourrait faire pour calmer le jeu. 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?