Musicothérapie

Un complément thérapeutique dans la fibromyalgie  Abonné

Par
Publié le 15/12/2016

La musique adoucit les mœurs… mais aussi le ressenti douloureux

« Dans les douleurs aiguës l'écoute d'une musique qualifiée plaisante ou apaisante réduit chez 50 à 90 % des sujets la douleur de 20 à 90 % et de 30 à 50 % le recours aux antalgiques. L'effet est immédiat mais ne dure guère plus de 10 minutes. C'est assez souvent utilisé dans les pays anglo-saxons en complément thérapeutique, lors des soins de l'enfant, de l'accouchement, en postopératoire et en oncologie », souligne le Dr Gérard Mick (centre hospitalier Voiron).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte