Ostéoporose : agir dès la première fracture  Abonné

Par
Publié le 15/09/2020
Afin de réduire le poids socio-économique de l’ostéoporose, il est essentiel de faire un bilan et proposer une prise en charge adaptée en cas de survenue d’une première fracture sans traumatisme majeur, ce qui est en pratique loin d’être toujours le cas.
L'ostéodensitométrie osseuse est peu irradiante

L'ostéodensitométrie osseuse est peu irradiante
Crédit photo : Phanie

Définie comme une maladie diffuse du squelette caractérisée par une faible masse osseuse et une détérioration de la micro-architecture du tissu osseux, l’ostéoporose expose à un risque accru de fracture, pouvant survenir sans traumatisme majeur.

Les praticiens jouent un rôle essentiel dans l’évaluation du risque de fracture et dans la prise en charge précoce des patients.

Les questions à se poser

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte