Mediator, Protelos

Le ciel s’assombrit pour Servier  Abonné

Publié le 12/09/2011

SELON UN RAPPORT d’inspection du système de pharmacovigilance de Servier, réalisé par l’AFSSAPS, et rendu public la semaine dernière par « Libération », les laboratoires Servier auraient omis de signaler aux autorités de santé des effets secondaires graves du Protelos, un de leurs médicaments, utilisé dans le traitement de l’ostéoporose. Le quotidien assure que ce rapport mettrait en évidence le fait que le décès de deux patients n’aurait pas été signalé, et que Servier qualifierait à tort certains effets indésirables de « non graves ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte