Des modulateurs du CFTR

Une nouvelle trithérapie dans la mucoviscidose  Abonné

Publié le 19/12/2019
Avec le Trikafta, ces patients augmentent de 10 % leur volume expiratoire maximum en 1 seconde

Avec le Trikafta, ces patients augmentent de 10 % leur volume expiratoire maximum en 1 seconde
Crédit photo : Phanie

La trithérapie développée par le laboratoire Vertex pharmaceuticals, associant les molécules elexacaftor/tezacaftor/ivacaftor est porteuse d'espoirs pour les patients atteints de mucoviscidose et ayant au moins une copie de la mutation Phe508del du gène CFTR, soit près de 90 % des personnes affectées par cette maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte