Pr Claire Andréjak (Amiens) : « Notre guide de suivi post-Covid-19 sera amené à évoluer avec le temps »

Par
Pascale Solere -
Publié le 15/06/2020
La Société de pneumologie en langue française (SPLF) a mis en ligne un guide de suivi respiratoire post-Covid-19 (1). Un bilan minimal à 3 mois est recommandé pour tous les patients ayant fait une infection − prouvée ou suspectée − quand elle est associée à une dyspnée persistante. Il comporte un bilan fonctionnel réalisable en médecine générale, complété au besoin un bilan pneumologique. Ce dernier est en revanche systématique après une forme sévère. Une cohorte a été lancée ainsi qu’une étude clinique.
Claire Andréjak

Crédit photo : DR

Dans le Sars-CoV et le MERS-CoV, certains patients ont développé une fibrose pulmonaire à distance. Comment les lésions pulmonaires liées au Sars-CoV-2 vont-elles évoluer ? Difficile à dire, la physiopathologie de ces virus est assez différente. Un suivi pneumologique est donc indispensable. Des groupes de travail de la Société de pneumologie en langue française (SPLF), en partenariat avec des représentants du collègue des hôpitaux généraux et du SAR (pneumologues libéraux), se sont penchés sur la question.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)