Du nouveau traitement la BPCO

Lancement de Ultibro Breezhaler  Abonné

Publié le 09/02/2015

« L’indacatérol et le glycopyrronium exercent des effets additifs et synergiques, a expliqué le Dr Bertrand Herer (chef du pôle Pneumologie au CH de Bligny), en raison de leur mode d’action différent : le premier est un agoniste ß-2 adrénergique qui a un effet bronchodilatateur principalement sur les voies aériennes périphériques, le second agit en inhibant l’effet bronchoconstricteur de l’acétylcholine dans les cellules des muscles lisses plutôt des voies aériennes centrales, ce qui entraîne leur relaxation. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte