La correction évolue

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 15/02/2018

Les indications de la correction par lunettes des troubles réfractifs ont été revues. La question ne se pose pas en présence d’une pathologie, quelle qu’elle soit (strabisme, amblyopie, cataracte, glaucome congénital, etc.), où la prescription de lunettes est systématique. La correction doit être totale, la puissance étant mesurée après instillation de collyre cycloplégique. C'est dans le cadre du dépistage d’une anomalie de la réfraction que l'attitude a récemment évolué.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?