Rhinite allergique  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 25/10/2018

La corticothérapie locale diminuerait significativement les résistances nasales dans la rhinite allergique, augmentant la qualité du sommeil, avec, dans certaines études, une amélioration significative de l’IAH, de l’échelle d’Epworth et de la saturation. Il n’y a en revanche aucun bénéfice à y associer un antihistaminique par voie orale.


Source : Le Quotidien du médecin: 9697